Alors voilà : Les 1001 vies des Urgences

Publié le 7 Mai 2016

​Auteur : Baptiste Baulieu

Genre : Témoignage

Editions : Livre de Poche

Nombre de pages : 312 pages

Chef Pocahontas, est une petit bout de femme qui regarde la mort droit dans les yeux, l'air de dire : " J'ai fait douze ans d'études, pétasse."
Alors voilà : Les 1001 vies des Urgences

Un jeune couple arrive aux urgences. Elle a des douleurs au bas-ventre. L'interne s'interroge sur la possibilité d une grossesse. Elle ne prend pas sa pilule de manière très sérieuse. « Du coup, quand elle l'oublie, c'est moi qui la prends », dit son compagnon. Baptiste Beaulieu est un jeune interne en médecine de vingt-sept ans, en stage dans le sud-ouest de la France. En novembre 2012, il crée le blog « Alors voilà ». Son but : réconcilier les soignants et les soignés en racontant, avec humour et sensibilité, l'incroyable réalité de l'hôpital. Le succès est immédiat et le blog compte, à ce jour, 2 millions de lecteurs. Ce blog est devenu un livre, riche en anecdotes inédites. Voilà le récit au quotidien d'un interne en médecine. Il fait des allers-retours entre son poste aux urgences et les soins palliatifs.

Mon avis

 

Nouvelle lecture et une fois de plus, je suis plus que mitigée. J'aime les histoires vraies et drôles. Du coup, je suis attirée par les livres écrits par des personnes qui vivent ses petits moments. Ici, c'est la vie d'un étudiant en médecine qui relate ses péripéties aux Urgences. Et, pour y être aller plusieurs fois, il arrive que cela soit assez comique. L'auteur est un homme et il s'agit d'un livre de témoignage donc, j'avoue être gênée quand le texte est écrit au féminin. Clairement, plus d'une fois, je me suis intérogée sur le sexe du protagoniste.

Il n'y a qu'une seule chose qui m'ai réellement plu, le fil rouge. En effet, il n'y a q'une seule patiente qui est présente du début à la fin du livre. J'ai donc eu le temps de m'attacher à elle et à son histoire. Il s'agit d'une femme malade qui lutte pour retarder sa mort  plus que proche afin que son fils puisse lui faire ses adieux? On découvre une femme courageuse qui pense avant tout aux autres. Certes, elle est mourante mais elle ne veut pas abandonner sans avoir revu son fils au moins une fois. Un vrai récit de courage et de bonté.

Enfin bref, un livre qui reste sympathique par les petits récits sur chaque patients, parfois drôles parfois non. Après, c'est juste des histoires misent les unes après les autres. Heureusement, "le femme oiseau de feu" sauve un peu ce livre.

 

Ma note : 12/20

Rédigé par Solène

Publié dans #Livre

Repost 0
Commenter cet article