Hex Hall, tome 1

Publié le 16 Septembre 2016

Auteur : Rachel Hawkins

Editions : Le livre de poche

Genre : Fantastique Jeunesse

Nombre de pages : 288 pages

Prodigium : un mot latin pour désigner les monstres de foire avec plus d'élégance. Car c'était ce que tout le monde était à Hécate. Y compris moi.
Hex Hall, tome 1

Sophie Mercer, lycéenne et sorcière, use des pouvoirs sans discernement. Sur ordre d'un puissant magicien, qui n'est autre que son père, elle est envoyée à Hex Hall établissement ultra sélect pour élèves très spéciaux. Spectres, loups-garous et vampires s'y côtoient. Sophie qui est tout sauf discrète, se fait des tas d'ennemis et quelques amis. Parmi ceux qu'elle juge digne d'intérêt, il y a un séduisant jeune sorcier. Mais l'heure n'est pas à la romance : un prédateur se met à attaquer les élèves. Et, Sophie, fille de l'un des enchanteurs les plus puissants au monde, et directeur de Hex Hall, est une cible idéale...

Mon Avis :

 

Ce livre, je l'avais lu lorsque j'étais à l'IUT donc cela remonte à plus de 3 ans. A l'époque, je m'étais acheté le tome 2 sans vraiment faire attention. Je me souviens qu'on m'avait prêté le tome 1 et que j'avais beaucoup apprécié.

C'est en farfouillant sur le forum de Livraddict que je l'ai retrouvé. Comme j'en avais un souvenir plutôt agréable, j'ai décidé de le relire. Je dois avouer que cette relecture ne m'a pas autant plu. A plusieurs reprises, je me suis surprise à lire le texte en diagonale. Mais pour autant, je ne me suis pas lassée. Je suis allée jusqu'à la fin du tome et je reprendrais le suivant un peu plus tard.

L'action arrive assez tard dans l'histoire. Le roman est centré sur Sophie. C'est vrai que l'on découvre tout à travers elle et je pense, qu'avec ce choix narratif, l'auteure a un peu perdu de ses lecteurs (enfin moi surtout) sur la durée..Toutefois, il y a un grand potentiel. J'ai beaucoup aimé Jenna, cette vampire un peu folle qui souffre en silence. Il y a aussi cette intrigue autour d'Archer, ce sorcier qui ferait partie d'un groupe anti-magie. Et puis, Sophie est sympa dans son genre. Elle découvre son potentiel magique tout en apprenant un peu plus sur sa famille. Et, on se rend compte que tout n'est pas si sympa chez les sorciers.

 

Ma Note : 15/20.

Rédigé par Solène

Publié dans #Livre

Repost 0
Commenter cet article