Là où tombent les anges

Publié le 27 Décembre 2016

Auteure : Charlotte Bousquet

Editions : Gulf Stream (Electrogène)

Genre : Historique

Nombre de pages : 400 pages

Me taire est devenu une habitude, un mode de vie. Mon passé m’appartient. C’est un sac, un énorme sac fermé par une corde épaisse. Je ne peux pas le jeter, je ne peux pas l’oublier, mais je peux l’enfouir très profondément dans l’obscurité.

Solange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêve, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l’épouser. Mais son prince est un tyran jaloux, qui ne la sort que pour l’exhiber lors de dîners mondains. Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu. Heureusement Lili la délurée et la douce Clémence sont là pour la soutenir. Quand la première guerre mondiale éclate, Robert est envoyé sur le front. C’est l’occasion pour Solange de s’affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s’organisent peu à peu sans les hommes…

Mon avis :

C'est une auteure que je ne connaissais pas du tout. On m'a offert ce livre lors d'un swap et malgré que cela ne soit pas mon univers, je l'ai lu. C'est vrai que d'habitude, j'évite les livres qui abordent des guerres qui ont vraiment eu lieu.

J'ai quand même découvert une écriture très agréable à lire. Les mots sont très bien choisis et la compréhension se fait toute seule. Il y a plusieurs formes de récits. On a un narrateur qui raconte, des morceaux d'articles authentiques à chaque début de chapitre. On trouve aussi des lettres que les personnages échangent et enfin, le journal intime du personnage principal, Solange. Tout cela est très bien écrit et ne gène pas du tout le lecteur dans la compréhension du texte.

Je dois malheureusement avouer que cela n'aura pas suffit à me transporter. En fait, mon plus grand problème aura été le personnage de Solange. Je l'ai trouvé très fade et assez décevante. Plusieurs fois, j'ai eu envie de lui dire : "Ouvres les yeux. Ecoutes ce que te dit Lilli". Mais rien à faire, elle ne va jamais au bout de ses idées.

Pour ce qui est des autres personnages, on les connaît assez peu. Bien sûr, on retrouve certaines de leurs lettres (gros coup de cœur pour les échanges entre Clémence et Pierre). Ainsi que dans certains passages racontés par le narrateur et Solange. On les connaît à travers la vision que Solange a d'eux et malheureusement, ce n'est souvent pas très glorieux.

On peut aussi parler du manque d'action. La guerre n'est qu'une trame de fond. On reste avec les femmes à Paris. Et, même Solange qui se dit féministe, joue à merveille son rôle de femme au foyer riche. Malgré l'évocation de deux trois bombardements de la capitale, on s'ennuie.

Au final, cela reste un roman assez agréable à lire qui parle principalement de la place des femmes pendant la guerre. Je cherche encore le côté féministe de Solange qui au final manquait cruellement à l'intrigue. Ce qui est vraiment intéressant dans ce livre, c'est les lettres des personnages. C'est grâce à cela qu'on les découvre vraiment tels qu'ils sont et non pas comme Solange les voit.

Ma Note : 12/20.

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost 0
Commenter cet article