La malédiction d'Old Haven

Publié le 22 Décembre 2020

Auteur : Fabrice Colin

Editions : Albin Michel

Genre : Fantasy

Nombre de pages :  637 pages

Une araignée géante traverse une pièce noire. Elle est la gardienne du maître des lieux, la projection de son esprit. Au sommet de la tour se tient l'Innomé, drapé de nuit et pourvu d'un oeil unique, qui attend en rêvant sur son trône.

1723, Gotham. Mary Wickford, jeune orpheline à la beauté flamboyante, quitte le couvent et les soeurs qui l’ont recueillie dix-sept ans plus tôt. En route vers l’est, la jeune fille s’arrête dans le vieux village d’Old Haven où règne une atmosphère lourde de secrets. Sans jamais être venue, elle connaît ces paysages de brumes et de ténèbres… C’est ici que fut brûlée vive, jadis, une sorcière du nom de Lisbeth Wickford…
 

Mon Avis

Je ne vais pas vous mentir, cela n'aura pas été la lecture du mois. Honnêtement, ce livre avait tout pour me plaire. Je pensais vraiment atterrir dans un univers fantastique qui serait couplé au XVIIIème siècle que l'on connaît aux USA. Et en fait, cela va au-delà de cela. On est plus dans un genre steampunk mêlé à une bonne dose de fantastique. L'auteur a créé un monde qui se tient. On sent qu'il y a eu une vraie réflexion derrière. Toutefois, ce n'était pas à mon goût.

Ce roman m'a paru indigeste. Pour faire simple, le texte est "séparé" en trois parties qui représentent trois étapes clés de l'aventure de Mary. Et c'est là que, pour moi, se trouve le problème. Les deux premières parties ne m'ont pas plu du tout. A plusieurs reprises, j'ai failli abandonner ma lecture. Il a fallu que j'arrive au dernier tiers du livre pour que je trouve le petite quelque chose qui me fasse enchaîner les pages.

Je vais passer assez rapidement sur les personnages. Mary est sans intérêt. En lisant le résumé, je m'attendais à une héroïne assez percutante et au final, je la trouve exaspérante. Les personnages secondaires sont trop peu exploités. On connaît leurs noms et cela s'arrête là. Il n'y a pas de réel travail sur eux. Ils sont là parce qu'on avait besoin d'eux pour l'intrigue. Même l'Empereur, qui est le "méchant" de l'histoire est sous-exploité. Il y aurait tellement eu à faire avec lui.

Je ne dirais pas que c'est une mauvaise lecture. Certes, elle n'est pas à mon goût mais, il faut reconnaître que l'auteur a une superbe plume. L'univers est riche mais les personnages sont trop lisses. Je pense d'ailleurs que cela n'a pas aidé ma lecture. Je suis quelqu'un qui s'attache aux personnages et là, j'ai finit par les mélanger. Dommage !

Ma Note : 8/20.

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article