Publié le 25 Novembre 2023

Sous-titre : Le baiser de l'araignée

Auteure : Jennifer Estep

Editions : J'ai Lu

Genre : Bit-Lit

Nombre de pages :  347 pages

Si aucun peuple n’avait réussi à prendre le dessus, c’était pour une raison très simple : les armes à feu mettaient tout le monde d’accord. De même que les armes blanches, les battes de base-ball et les tronçonneuses.

On l'appelle l'Araignée. C'est une tueuse professionnelle qui maîtrise le pouvoir de la pierre lui permettant d'entendre les graviers comme les montagnes et celui de la glace. Depuis qu'un tueur maîtrisant l'air a assassiné son mentor, elle ne pense qu'à sa vengeance.
 

Mon Avis

Cette lecture m'a prit une éternité. J'ai cru que je n'en verrais jamais la fin. Et pourtant, je ne peux pas dire que cela soit un flop. J'ai eu du mal à rentrer dedans mais, les personnages m'ont plu.

Gin est un personnage très complexe avec un background. Elle a un caractère assez fort et en même temps, elle est remplie de failles. Bref, pour une tueuse à gages, elle est plutôt touchante. Les personnages secondaires sont bien travaillés. J'ai eu un peu de mal avec Donovan Caine. Il manque de charisme alors qu'il doit représenter le MÂLE. Je l'ai trouvé assez lisse et agaçant. Le côté bon flic devient un brin lassant.

L'auteure a une plume intéressante. Les descriptions sont nombreuses et très bien faites. Parfois, c'est même presque trop décrit. Les scènes de torture, crimes et autres combats sont très visuelles. Le côté surnaturel est présent mais, il reste très secondaire. Il apporte un petit plus mais, ce n'est pas lui qui fait l'intrigue.

La fin m'a intrigué et j'ai plutôt envie de poursuivre cette saga. Il y a quelque chez Gin qui m'intrigue et m'attire. Bref, ce n'est pas un coup de coeur mais ce n'est pas le flop non plus.

Ma Note : 13/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 19 Novembre 2023

Auteure : Rebecca Whitney

Editions : Denoël

Genre : Thriller

Nombre de pages :  313 pages

- C'était un accident. J'ai eu peur. C'était un SDF. Personne ne m'a vue, mais j'ai paniqué et j'ai caché le corps.

Rachel et David forment un couple en apparence sans histoire. Mais un jour, la jeune femme tue un homme au volant de sa voiture. David fait disparaître le corps puis ils tentent de reprendre le cours de leur vie. Rachel, consumée par la culpabilité, sombre dans l'autodestruction et attise les pulsions manipulatrices et possessives de son mari.

Mon Avis

Je suis tellement soulagée d'avoir achevé cette lecture. Tout était réuni pour passer un bon moment .... Mais, cela ne dure pas plus loin que le résumé. Le début est pourtant assez prometteur. Rachel percute et tue un sans-abri. On va suivre sa descente aux Enfers.

Le gros point noir a été que je ne me suis pas attachée aux personnages. L'auteure n'a pas prit le temps de les présenter. On ne sait rien sur eux et on apprend les choses petit à petit. En soit, cela ne me dérange pas à condition que cela soit bien fait. Dans ce titre, ce n'est pas le cas. Le texte est un peu brouillon. Rachel est un personnage que je ne comprends pas. Elle a des réactions qui m'ont perturbé et que je n'ai pas compris. David a un potentiel énorme qui est très mal exploité. Certes, il est glauque et rempli de vices mais j'en attendais encore plus. Pour être honnête, je n'ai pas retrouvé le monstre que l'on me décrivait dans le résumé.

Je vais m'arrêter un instant sur le style de l'auteure. Elle impose un rythme qui m'a perdu. Les premiers événements s'enchaînent très vite et d'un coup, c'est le coup de frein et il ne se passe plus rien. De plus, on a assez peu de dialogues et cela a tué le récit. Je ne suis pas contre les huis-clos mais celui-ci est sans vie.

C'est un titre qui promet beaucoup mais qui n'en donne pas tant que cela. Il y a beaucoup de thèmes et je penses même qu'il y en a trop. On ne ressent rien et le texte est fouillis. Le rendu est lourd et c'est difficile pour le lecteur. Je ne vais pas insister plus parce que je penses que c'est un texte qui peut plaire et qui a du potentiel. Malheureusement, cela ne m'a pas suffit.

Ma Note : 7/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 18 Novembre 2023

Dexter Saison 6

Victime d'un traumatisme dans son enfance, Dexter Morgan est adopté par un officier de la police de Miami, Harry Morgan.

Devenu adulte, Dexter est présenté comme un tueur en série. Pour masquer cette activité de tueur, Dexter travaille pour la police de Miami, au département de la Criminelle : il y est expert en médecine légale spécialisé dans l'analyse de traces de sang.

Dexter se dit incapable de ressentir la moindre émotion, sinon lorsqu'il satisfait des pulsions meurtrières. Harry, son père adoptif, lui a appris à canaliser ses pulsions meurtrières et, de fait, Dexter ne tue que les criminels qui sont parvenus à échapper au système judiciaire.

Bien que sa soif de tuer lui pèse, Dexter parvient à mener une existence relativement normale et à sauver les apparences auprès de sa sœur Debra Morgan, ses collègues, ses amis et sa petite amie Rita Bennett.

 

Genre : Drame, Thriller, Psychologie, Policier

Statut : Terminée

Nombre de saisons : 9 saisons

Nombre d'épisodes : 106 épisodes

Dexter Saison 6

Casting : 

  • Michael C. Hall : Dexter Morgan
  • Jennifer Carpenter : Debra Morgan
  • Desmond Harrington : Joey Quinn
  • C.S. Lee : Vince Masuka
  • Luna Lauren Velez : Maria Laguerta
  • David Zayas : Angel Batista
  • James Remar : Harry Morgan
  • Billy Brown : Mike Anderson
  • Aimee Garcia : Jamie Batista
  • Colin Hanks : Travis Marshall
  • Edward James Olmos : James Gellar
Dexter Saison 6

Mon Avis

Cette sixième saison tourne autour des croyances catholiques. Il y a un vrai potentiel avec ce nouveau tueur. Au final, j'ai eu une saison un peu décevante. Le rythme est mou avec des dialogues vides.

Le Tueur de l'Apocalypse ! En voilà un nom bien prometteur. Le professeur Gellar et Travis Marshall nous offrent des meurtres très impressionnants visuellement parlant. Gellar est charismatique. Il en impose beaucoup avec son côté très froid, manipulateur et autoritaire. Travis n'est pas aussi intéressant je trouves. Il est perdu, torturé et fou. Dès que j'ai su qu'en fait Gellar était le Passager Noir de Travis, l'intérêt est un peu retombé. Alors oui, on fait un comparatif entre Dexter et Travis mais, le manque de charisme de Travis fait redescendre la crédibilité.

Les personnages évoluent mais pas toujours dans le bon sens du terme. Quinn est totalement à la dérive, au point qu'il en vient même à perdre la confiance d'Angel. Dexter est aussi un peu perdu. Il se pose beaucoup de questions entre sa vie de père et sa vie de tueur. Debra m'a agacé. Elle se plaint beaucoup et semble avoir besoin qu'on ne parle que d'elle. Sa prise de conscience concernant Dexter m'a dérangé. En soit, cela ne me pose pas de problème outre mesure mais pas avec ces personnages. Petit arrêt sur Louis, le nouveau stagiaire de Masuka. Alors lui, il est extrêmement bizarre. Son obsession pour les tueurs en série est malsaine, encore plus maintenant qu'il commence à "jouer" avec Dexter.

Je ne vais pas dire que la saison est mauvais parce que honnêtement, j'ai passé un assez bon moment. Il y a certains twists très intéressants et, il y en a d'autres qui n'aboutissent pas. Par contre, le cliffangher de fin annonce une saison 7 plutôt palpitante.

Ma Note : 4/5.

Dexter Saison 6

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Série TV, #Dexter

Repost0

Publié le 12 Novembre 2023

Sous-titre : L'étoile du Shérif

Auteur : Nicolas Campbell

Editions : Pocket

Genre : Jeunesse

Nombre de pages :  115 pages

Louis se réveille en sursaut. Il s'est endormi sur la table sans même finir son assiette.

Les vacances sont longues et l'intrépide Jade ne résiste pas à l'envie de retourner au grenier s'approcher du miroir magique. Et voilà les deux cousins envoyés au Far West ! Heureusement le jeune shérif de la ville semble prêt à les aider pour rentrer chez eux, et il ressemble trait pour trait à leur cousin Richard...
 

Mon Avis

J'aime beaucoup cette petite série que je trouves parfaite pour les jeunes lecteurs. Les dialogues sont assez peu nombreux. Ce qui est le plus plaisant, c'est de plonger dans un univers différent à chaque tome. L'auteur s'est énormément renseigné pour coller au mieux au thème du titre. Ici, on part au Far West. Et clairement, il y a tellement de détails dans les descriptions que je me suis retrouvée dans les plaines désertiques de l'époque. C'est limite si je n'entendais pas les éperons des bottes des cowboys.

Ma Note : 18/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 11 Novembre 2023

Auteure : Debbie Macomber

Editions : Charleston

Genre : Romance, Contemporaine

Nombre de pages :  216 pages

Moi,. j'étais un homme. Un homme d'Alaska. Les discours romantiques sophistiqués, ça me parlait autant qu'un café latte cannelle- potiron.

Coincée au fin fond de l’Alaska pour tout l’hiver ? Josie Avery a l’impression de vivre son pire cauchemar. Elle devrait être en route pour le job de ses rêves à Seattle à l’heure qu’il est, mais il faut se rendre à l’évidence : le dernier ferry reliant la petite île au continent est parti sans elle et elle est coincée sur ce petit bout de terre aux confins du monde jusqu’à la prochaine belle saison.

Bien sûr, au cours des derniers mois, elle est tombée complètement sous le charme de l’exubérante nature qui l’entoure et de ses habitants hauts en couleur, mais sa vie n’est pas ici. Et ce n’est certainement pas le très séduisant (et ténébreux) Palmer Saxon qui la fera changer d’avis…

Mon Avis

Mon petit coeur ne résiste jamais à une romance de Noël. Alors si en plus, la romance prend place dans le Grand Nord, je sais que je vais passer un très bon moment. Et, cela a été une belle lecture, tout en douceur.

Le pitch est relativement simple. Josie est venue travailler durant 6 mois dans un coin reculé de l'Alaska, accessible uniquement pendant la période estivale. Au cours de cette période, elle va vivre une petite amourette avec Palmer. Une panne de réveil va l'empêcher de prendre le dernier ferry de l'année. Alors, coup du sort ou coup de pouce à une belle histoire ?

J'ai été un peu perturbé par le début. Les personnages se connaissent depuis 6 mois quand le lecteur commence le récit. Du coup, ils se côtoient depuis un moment et ils savent des choses que l'on n'a pas au début de la lecture. Il m'a fallu un peu de temps pour assimiler toutes les connaissances des personnages.

Une fois cet aspect dépassé, le texte est vraiment bien écrit. C'est un peu court à mon goût mais c'est relativement complet. Les personnages sont hyper attachants. Josie et Palmer se complètent. Ils sont très touchants. Les personnages secondaires apportent beaucoup.

Franchement, il n'y a pas de grosse surprise mais c'est exactement ce que j'attends de ce style de roman. J'ai adoré l'ambiance et la plume de l'auteure que je ne connaissais pas.

Ma Note : 17/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 5 Novembre 2023

Sous-titre : 1Le code perdu

Auteur : Kevin Emerson

Editions : Milan

Genre : Jeunesse, Science-Fiction

Nombre de pages :  465 pages

Et, le moment venu,
Quand les maîtres chercheront à soumettre la Terra à leur volonté,
Alors les trois se réveilleront, pour tous nous sauver.

La Terre est ravagée. Balayée par les radiations solaires. Les survivants se sont réfugiés sous terre et vivent dans des conditions très difficiles mais il existe un paradis : Eden West. Une bulle luxuriante au coeur de l’enfer. Owen a été sélectionné pour y vivre, c’est une chance incroyable pour lui ! Mais cet Eden se révèle trompeur… Owen découvre rapidement avec ses nouveaux amis qu’un terrible secret menace le monde et qu’une seule personne peut le sauver : lui !
 

Mon Avis

La quatrième de couverture présente tous les éléments d'une bonne dystopie. Alors oui, il n'y a rien d'original mais ce sont des éléments qui ont fait leur preuve et qui fonctionnent. En vrai, ce qui m'a attiré, c'est le titre. Je suis fan de mythologie en tout genre donc le fait d'intégrer cela dans un récit comme celui-ci, cela m'a fait tiquer.

Il m'a fallu bien du courage pour achever ma lecture. C'est vraiment long à démarrer. Il est vrai qu'il faut mettre en place tout un univers qui est bien complexe. Mais, il ne se passe rien et pour le lecteur, cela peut être long. Heureusement que la fin apporte un peu plus d'énergie parce que sinon, je n'aurais même pas envie de tenter le second tome.

Les personnages sont biens mais, on ne s'attache pas à eux. Il manque un petit quelque chose. Il est possible que cela vienne de la narration. Il faut dire que Owen est un garçon assez jeune donc peut-être que l'on reste trop en surface.

Pour moi, on est sur un tome introductif et, il faut le garder en tête quand on commence cette lecture. Pour ma part, j'en attendais plus. Au final, je n'ai pas retrouvé le côté mythologique que l'on me promettais. Le prochain tome va être décisif mais j'avoues que j'ai bon espoir au vu de la fin de celui-ci.

Ma Note : 11/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 4 Novembre 2023

Auteures : Lynne Graham, Penny Jordan & Chantelle Shaw

Editions : Harlequin

Genre : Romance

Nombre de pages :  477 pages

Autrefois elle attachait beaucoup d’importance aux vêtements, mais aujourd’hui elle avait d’autres priorités. Payer le loyer de sa chambre meublée et se nourrir le plus sainement possible. La fille aventureuse et rebelle qui arborait un look gothique — dentelle et cuir noirs, cheveux noirs coupés très courts — était morte avec Olly, dans cet accident de voiture…

Ces derniers temps, Ava se surprend de plus en plus à rêvasser au bureau. Étrange… Elle a pourtant décroché le job de ses rêves chez AeroCarlton, l’entreprise qu’elle convoitait depuis trois longues années ! Mais voilà, elle a récemment trouvé une occupation bien plus intéressante : s’imaginer avec Vito Barbieri – son patron – dans les situations les plus torrides…

Dans le bureau de Vasilii Demidov, Laura sent tout à coup ses jambes vaciller. Car l’homme qui la dévisage d’un regard d’acier provoque en elle des sentiments aussi intenses que contradictoires. Il lui faut pourtant se ressaisir, Laura le sait, car Vasilii sera bientôt bien plus qu’une simple connaissance : il sera son patron, tout puissant et hors de portée !

À peine éveillée, Rebekah est saisie d’une peur panique. Car l’homme qui dort nu à ses côtés n’est autre que Dante Jarrell, son patron ! Quelle folie d’avoir succombé aux avances de celui qui peut désormais choisir de l’écarter de son entreprise… Mais, à sa grande surprise, Rebekah constate que Dante a une tout autre idée en tête. Une idée bien plus sulfureuse…

Mon Avis

Ce livre regroupe trois romans. On va donc suivre Ava, Laura et Rebekah. On est sur trois auteures avec des styles assez similaires mais avec chacune leur petit truc en plus. Chaque récit est assez court mais, on exploite toutes les facettes possibles de la romance.

Les personnages sont très attachants. Ils ont tous des points communs qui font qu'ils se comprennent (la perte d'un être cher ...). Vito, Vasili et Dante sont des personnages masculins très charismatiques. Ils ont des caractères forts qui s'adoucissent au contact de nos trois héroïnes. Mutuellement, ils s'apportent beaucoup et ils forment des couples parfaits.

J'ai passé un excellent moment avec ce recueil. C'est sans prise de tête. Cela m'a aussi donné envie de découvrir Lynne Graham, Chantelle Shaw et Penny Jordan dans d'autres titres.

Ma Note : 20/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 1 Novembre 2023

Auteure : Pénélope Bagieu

Editions : Le Livre de Poche

Genre : Bande dessinée, Humoristique

Nombre de pages : 60 pages

Joséphine a "la trentaine", comme elle dit pudiquement. Elle n'est pas mariée, n'a pas d'enfant, mais elle a un chat. Elle est blonde et menue, mais s'épaissit sensiblement au niveau des hanches. Elle travaille dans un bureau, avec plein de gens qui ne connaissent pas son nom, et un macho abject dont elle ne parvient pas à clouer le bec. Elle a aussi une soeur qui est mariée, et a des enfants blonds, souriants et polis plein sa grande maison. Elle a des parents qui n'habitent pas la même ville mais qui réussissent à l'envahir et à la culpabiliser par téléphone. Elle a des copines mais aucune n'arrive à la cheville de Rose, sa meilleure amie, solidaire de ses misères quotidiennes. Elle est terriblement fleur bleue et ne désespère pas de rencontrer l'homme idéal, ce à quoi elle s'emploie activement (bars, salles de gym, clubs d'oenologie, Meetic...). En attendant, elle pleure devant les films à l'eau de rose. Joséphine a des tas de malheurs dont elle est bien souvent à l'origine : elle est maladroite, ne gère pas très bien ses relations professionnelles, peine à se faire entendre, fait des gaffes assez embarrassantes, et enchaîne les faux-pas dans sa vie amoureuse. Elle est en quelque sorte l'artisan de son propre malheur, mais veille à ne surtout jamais tirer de leçons de ce qui lui tombe dessus.
 

Mon Avis

J'adore le style de Pénélope Bagieu que je suis sur les réseaux. De coup, je suis assez  contente de la retrouver dans un livre. Elle a un humour un peu décalé, un brin piquant qui fonctionne très bien.

Joséphine est un personnage très attachant. On se reconnaît facilement en elle. Elle est un poil cliché mais c'est aussi ce qui fait son charme.

Je ne sais pas trop quoi dire de plus sur ce livre. J'ai passé un très bon moment. Les dessins sont très jolis et colorés. C'est un livre avec du caractère.

Ma Note : 17/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Bande Dessinée

Repost0

Publié le 1 Novembre 2023

Sous-titre : 100 jours en enfer

Auteur : Robert Muchamore

Editions : Casterman

Genre : Jeunesse, Espionnage

Nombre de pages :  448 pages

— Tu te souviens du bouquin de Shakespeare qu’on a laissé sur la plage ?
— Ouais.
— Je crois que c’était notre papier-toilette.

Violent et révolté, le jeune James vit en Angleterre avec sa mère, dépressive et délinquante. Lorsque celle-ci décède d'un excès de barbituriques, James est placé dans un orphelinat avant d'être recruté par la très secrète agence de renseignement gouvernemental Cherub. Pour sa première mission, il doit infiltrer une secte d'hippies qui prépare un attentat.
 

Mon Avis

Je ne sais pas trop quoi penser de cette lecture. Il fait vraiment office de prologue. Et, j'ai eu du mal avec ce début. Par contre, j'ai assez bien aimé à partir du moment où il part en mission.

James est un personnage plutôt intéressant mais c'est aussi cela qui fait qu'on ne l'apprécie pas vraiment. Il faut dire qu'il est très jeune et du coup par moment, il perd un peu en focus. Je penses qu'il sera intéressant de le voir évoluer à travers les tomes à venir.

Concernant l'intrigue, la partie formation est un peu longue et sans surprise. Par contre, je reconnais que l'auteur a une plume assez agréable. C'est très fluide et on cherche vraiment à voir l'évolution. Mais, j'en attendais plus. Du coup, pour moi, le prochain tome sera décisif à la poursuite de la lecture de cette saga.

Ma Note : 8/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 30 Octobre 2023

Auteures : Véronique Cazot & Madeleine Martin

Editions : Fluide Glacial

Genre : Bande dessinée, Sociologie

Nombre de pages : 52 pages

Jeanne, 35 ans, vit en couple depuis huit ans avec un homme charmant, et fréquente régulièrement ses amis. Elle semble heureuse. Sauf que, à intervalles réguliers, la même question revient: « Et toi, quand est-ce que tu t’y mets ? »
 

Mon Avis

Jeanne ne veut pas d'enfant mais son entourage ne la comprend pas. Cela fait un moment que ce titre m'intrigue. Pour moi, c'est un sujet trop peu abordé et pourtant, cela mérite vraiment qu'on en parle.

Jeanne n'est pas un personnage auquel on s'attache. J'ai aimé sa manière de penser et de se justifier sur ses choix. Mais, à côté de cela, elle n'a rien de sympathique. Toutefois, je penses que cela est dû au fait que le livre est très court et qu'on n'a pas réellement le temps de développer le personnage.

Les illustrations sont plutôt jolies. Elles restent simples au niveau du trait mais, la colorisation est mignonne. Malheureusement, il n'y a pas de profondeur. On reste beaucoup trop en surface. Dommage.

Ma Note : 9/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Bande Dessinée

Repost0