livre

Publié le 16 Octobre 2021

Auteur : Ty Drago

Editions : Bayard

Genre : Jeunesse, Horreur

Nombre de pages :  522 pages

J'étais si obnubilé par l'idée d'assurer notre sécurité que j'en avais oublié la première règle de toute armée. Ne jamais abandonner un soldat en danger, quels que soient les risques encourus pour le secourir.

William Ritter, 12 ans, mène une vie normale. Jusqu'au jour où il s'aperçoit que son voisin, pourtant bien vivant, a l'aspect d'un cadavre : les yeux hors des orbites, la peau en putréfaction... Horrifié, Will se précipite au collège, où le même phénomène se reproduit : un certain nombre de professeurs sont devenus des macchabées, eux aussi ! Le garçon, terrifié, est vite repéré par ces espèces de zombies, que personne d'autre que lui ne semble voir. Personne, sauf Helen, une camarade de classe, qui lui sauve la vie et l'entraîne dans une fuite éperdue à travers les rues de Philadelphie. Pour Will, le cauchemar ne fait que commencer...

Mon Avis

Will, 12 ans, se prépare pour une journée normale au collège. Sauf que, surprise, son voisin est un zombie et ce n'est apparemment pas le seul puisqu'il y en a même au collège parmi le corps enseignant. L'autre chose étrange de cette journée, c'est qu'il semble être le seul à les voir. Enfin, jusqu'à ce que Helen lui sauve la vie et lui fasse découvrir son monde auprès des Fossoyeurs.

J'avoue que je n'attendais pas grand chose de cette lecture. Et finalement, j'ai eu une très bonne surprise. On est très loin des zombies avides de chair fraîche. C'est même tout le contraire puisque les "macchabs" sont très organisés avec une vraie hiérarchie. Ce qui les rend presque plus dangereux que ceux qu'on a l'habitude de voir.

J'aimerais d'ailleurs souligner que je trouves cette idée très novatrice et je ne m'y attendais pas du tout dans ce genre de récit. C'est une excellent surprise mais aussi un petit choc dans le bon sens du terme. J'ai littéralement enchaîné les pages de ce premier tome. D'ailleurs, pour un premier tome, c'est très complet. On apprend déjà énormément de choses plutôt capitales pour l'intrigue. 

C'est une histoire différente de ce que l'on connaît. Chaque détail a son importance et les personnages sont hyper intéressants. En fait, ils ne sont pas réellement développés mais ils ont une vraie profondeur. Au final, on les aime ou on les déteste mais ils ont le mérite de nous faire réagir.

Très bon premier tome. La plume est addictive et on dévore le récit. C'est un livre certes jeunesse mais qui demande tout de même une certaine maturité au lecteur. Il y a des messages forts cachés derrière des actes anodins. J'ai très envie de poursuivre cette saga malgré qu'il semble que tous les tomes ne soient pas sortis en VF. A voir !

Ma Note : 19/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 13 Octobre 2021

Sous-titre : L'essence de l'aurore

Auteures : Laia Lopez & Alena Pons

Editions : Hachette

Genre : Fantastique, Jeunesse

Nombre de pages :  345 pages

Chez nous, les indomptables d'Eau, on a un proverbe : "Une Ligue qui commence dans les larmes garde tout son charme. Une Ligue qui commence dans le sang finira tragiquement.

Kat, Emma, Kibibi et Lilith n’ont à première vue rien en commun. Elles viennent toutes de royaumes différents, possèdent toutes des dons et des caractères aux antipodes les uns des autres… Pourtant, leurs destins sont liés. Elles vont devoir faire équipe lors de la 118e édition de la Ligue, une compétition visant à élire les prochains monarques des royaumes de Taïka. Si les quatre jeunes filles veulent être couronnées reines de leurs royaumes, elles n’ont d’autre choix qu’apprendre à se faire confiance et travailler en équipe, peu importe leurs secrets et les alliances qui se forment et se déforment. Parviendront-elles à mettre de côté leurs différends et prouver leur valeur pour remporter la victoire ?
 

Mon Avis

L'univers m'a complètement emballé. Les personnages sont hyper bien travaillés et on s'attache facilement à eux. J'ai beaucoup aimé le fait qu'il y ait des illustrations. Mais du coup, j'ai aussi été frustré. En fait, je crois que j'aurais encore plus aimé si tout le récit avait été une BD. Les dessins sont magnifiques et j'aurais adoré en avoir plus.

Il y a quelques longueurs. Après, on est sur un premier tome qui introduit beaucoup de choses. Ici, c'est tout un univers que l'on découvre et avec lui, ce sont des coutumes et des peuples qu'il faut présenter. Il y a beaucoup de descriptions et assez peu de dialogues. Et, moi qui suis friande des dialogues, cela m'a assez manqué.

J'ai eu un vrai coup de coeur pour le personnage de Lilith. Elle est très intelligente mais elle ne l'étale pas pendant des heures. Elle va droit au but. Shin est très mystérieux. Il apporte une part d'ombre à un récit jeunesse. J'ai eu du mal avec Emma au début. Il faut dire qu'elle n'était pas la plus sympathique. Mais, c'est aussi ce qui va la rendre encore plus attachante. J'ai eu quelques difficultés avec Kat et Kibibi. Elles sont adorables mais je n'ai pas eu le feeling.

Dans l'ensemble, c'est un joli récit. Les illustrations sont tellement belles qu'il en faut plus. A la fin de ma lecture, j'ai regretté de ne pas avoir eu une BD dans les mains. Mais, je n'ai aucun regret. Pour moi, c'est une belle introduction pour cette saga. Et surtout, c'est une belle découverte de Laia Lopez et Alena Pons.

Ma Note : 16/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre, #Masse Critique

Repost0

Publié le 10 Octobre 2021

Sous-titre : Rivales

Auteure : Christine Féret-Fleury

Editions : Hachette

Genre : Historique, Romance

Nombre de pages :  220 pages

-Rouge.
Il a haussé les sourcils.
-Rouge ? Ce n'est pas un nom.
-C'est le mien.
-Tu n'en as pas d'autre ?
-Non. Juste Rouge.

Versailles est en émoi! Versailles se pâme!
Une nouvelle venue défraie la chronique: c'est une magnifique rousse flamboyante, qui se fait appeler Rouge et dont nul ne sait rien.
Le célèbre couturier Claude de Chinelle la prend sous son aile, il en fait son modèle, sa muse.
Les jalousies se déchaînent, les rivalités se déclarent: Rouge attise toutes les passions.
Ni la belle Élise de la Valle, ni le ténébreux Philippe de Saint-Agrève ne parviennent à percer son secret.
L'une la déteste, l'autre l'adore, mais Rouge demeure insaissable...

Mon Avis

J'aime beaucoup les romans historiques et j'ai un attachement particulier pour l'époque du Roi Soleil. Ici, l'auteure met en avant  les guerres d'influence de l'époque et plus particulièrement celles qui opposaient Madame de Montespan à Madame de Maintenon. Mais, ce ne sont pas avec ces personnages que nous allons suivre l'intrigue. Il y a une autre rivalité, celle de Rouge et Elise. On alterne les points de vue avec des chapitres assez courts.

J'ai été gêné par le fait que l'on développe assez peu le contexte historique ou encore les personnages. Honnêtement, si vous ne connaissez pas bien l'époque de Louis XIV, il y a certains points qui pourront vous déconcerter. Rouge est un personnage assez fade. On ne connait pas réellement son passé et je trouves que cela créé un fossé avec le lecteur. Elise est une vraie garce mais c'est justement ce qui la rend attachante. Il y a une vraie logique derrière ses actes. En fait, c'est normal qu'elle en devienne un personnage sympathique. C'est la seule qui est vraiment développée et avec une vraie personnalité.

La plume de Christine Féret-Fleury est assez simple tout en mettant en avant le côté sensuel de l'époque. Malgré un manque d'approfondissement global, elle décrit très bien tout ce qui concerne les tenues. Je n'ai eu aucun mal à me les visualiser. Après, le texte est très court donc beaucoup de choses sont un peu oubliées.

Je ne vais pas m'arrêter mille ans sur ce récit. L'auteure a posé les bases sans jamais plus détailler. J'aurais vraiment aimé un texte plus long mais qui permette d'appuyer plus les personnalités, les passés et les intrigues. Bref, oui mais je reste sur ma fin.

Ma Note : 8/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 4 Octobre 2021

Auteure : Anna Todd

Editions : Hugo & Cie

Genre : Romance

Nombre de pages :  469 pages

- Ça ne fonctionne pas comme ça, ma chérie. Si un garçon t'apprécie ou est amoureux de toi, il te le montre. Et tu es fixée. S'il faut se lancer dans des débats ou de longs questionnements, alors il ne t'aime pas.

Une adaptation moderne des "Quatre filles du docteur March".

Les 4 filles de l’officier Spring vivent avec leur mère, Mérédith, sur la base militaire de Fort Cyprus, près de la Nouvelle-Orléans.
L’histoire débute pendant les fêtes de Noël, alors que leur père Franck est en mission près de Mossoul, en Irak. Entre premiers émois amoureux, trahisons entre amis et difficultés financières, le quotidien de cette famille américaine est jalonné de problèmes auxquelles quatre adolescentes font face chacune à leur manière.

Mon Avis

Ce livre est une vraie brique. Honnêtement, j'ai eu beaucoup de mal. Il m'a fallu beaucoup de temps pour accrocher avec ce récit. En fait, j'ai vraiment apprécié le point de vue de Jo et c'est essentiellement pour elle que j'ai voulu en finir. D'ailleurs, j'avoues que je ne comprends pas le choix d'Anna Todd concernant la forme. Je penses que j'aurais plus adhéré au récit si chaque fille avait eu droit à son tome. Elles ont chacune quelque chose à apporter mais le format ne permet pas un réel développement.

Je veux faire un vrai arrêt sur Jo. C'est, à mon avis, le personnage qui évolue le plus. Elle a une personnalité très attachante. Elle veut être différente de tout le monde et ne pas rentrer dans le moule. Et pourtant, elle est assez naïve concernant certains aspects de la vie. Bref, elle a été mon coup de coeur dans ce récit.

Je me rends compte que ce roman n'est pas si mauvais que cela. Il est assez réaliste par rapport à ce que beaucoup de familles militaires peuvent vivre. Mais, d'un autre côté, il y a ce manque de détails et de développement qui rend le récit trop lisse. Dans l'ensemble, je suis mitigée et, en même temps, j'ai du mal à expliquer les points qui m'ont dérangé.

Ma Note : 9/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 25 Septembre 2021

Auteur : Jean-Frédéric Vernier

Editions : Ateliers Henry Dougier

Genre : Contemporain

Nombre de pages :  192 pages

Ma tête menaçait d'imploser. Le monde était comme une falaise au-dessus de l'océan, qui ne s'effritait plus mais se brisait en vastes blocs, source infinie de bouillonnements.

A neuf ans, isolé suite à un drame familial, Adrien se lie à un loup...
" Chaque nuit, je sortis plus longtemps que la nuit précédente.
Un cri de bête, âpre, émouvant, me fit tourner la tête vers une colline gorgée de soleil. Je crus discerner une silhouette sur la colline. Ses contours se précisèrent. Il s'agissait d'un loup, dont la fourrure, plus blanche que neige, m'aveuglait. "

Hiver 1966.
Adrien et sa mère s'exilent aux confins du Bourbonnais. Déscolarisé, isolé avec une mère de plus en plus lointaine, l'enfant aspire à se raccrocher à quelque chose, à quelqu'un. Près du bois des " Morts-Vivants ", un grand loup blanc rôde alentour et va se lier avec le garçon...
Et si derrière ce conte contemporain se cachait un drame familial tristement ordinaire ?

Mon Avis

Je ne sais pas quoi dire de cette lecture. Je ne suis ni déçue, ni enthousiasmée. Le récit est plutôt court et cela se lit assez rapidement. Et pourtant, j'ai cru que je n'allais jamais en voir la fin. En fait, tout s'éternise. On comprend assez vite certaines choses du récit mais il n'y a pas de révélations claires avant la fin du récit.

L'auteur a un style assez perturbant. Déjà, l'intrigue est très lente. Le récit en lui-même est assez sombre et angoissant. Mais, je crois que ce qui m'a le plus gêné, c'est le personnage d'Adrien. Je trouves que pour un enfant d'une dizaine d'années, il s'exprime trop bien. Il utilise un vocabulaire qui ne colle pas à son âge et du coup, c'est difficile en tant que lecteur de s'immerger totalement dans le récit. En fait, c'est le genre de mots qu'un adulte d'une quarantaine d'années pourrait employer.

Bref, je trouves malgré tout que c'est une jolie découverte. D'ailleurs, je remercies Babelio et sa Masse Critique pour cela. De base, Jean-Frédéric Vernier écrit pour le théâtre et la radio. Cela se ressent dans ce livre. Après, je dois avouer que j'ai assez envie de le découvrir dans un autre registre que celui de L'enfant loup.

Ma Note : 7/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre, #Masse Critique

Repost0

Publié le 22 Septembre 2021

Sous-titre : La malédiction de l'Elfe Noir

Auteure : Karen Marie Moning

Editions : J'ai Lu

Genre : Fantastique, Romance

Nombre de pages :  431 pages

— Suis-je donc si repoussant, lass ? s'étonna celui-ci, qui n'avait rien manqué de sa réaction.
À peu près aussi repoussant qu'un plat de fraises nappées de chocolat noir et couronnées de crème fouettée! songea-t-elle avec amertume.
— Je préférerais épouser un crapaud !

Après la conclusion du Pacte, le peuple des faës s'est réfugié sur la mythique île de Morar, au large des côtes d'Ecosse. A la cour de Faërie, la reine Aoibheal, fâchée contre son époux, s'extasie avec malice sur le charme d'un mortel du nom de Hawk, qui a le don de séduire toutes les femmes. Aucune ne lui résiste, affirme-t-elle. Pas même elle. Ivre de jalousie, le roi Finnbheara convoque son bouffon, Adam Black, et lui ordonne de trouver une femme d'une beauté parfaite, mais indépendante, qui refusera de se laisser séduire par Hawk. Et c'est ainsi qu'Adrienne de Simone est précipitée du XXe siècle en 1513...
 

Mon Avis

Ce premier tome a tout pour me plaire : romance, histoire, action, magie ... L'écriture est séduisante car elle joue sur plusieurs aspects : la délicatesse, la dureté et la légèreté. L'auteure a un vrai savoir-faire concernant sa plume et son style. Avec talent, elle a su mêler deux époques sans pour autant perdre en détails.

Adrienne est un personnage avec un fort caractère et qui sait ce qu'elle veut. En l’occurrence, elle ne veut pas d'un homme trop beau qui fait des promesses en l'air. Elle est à la fois attachante et agaçante. En fait, on va suivre son évolution et j'ai adoré même si parfois cela peut devenir énervant. Mais, cela correspond bien à son histoire personnelle. Hawk n'est jamais tombé amoureux mais, il en a connu des femmes. On peut même dire qu'il communique plus avec son corps qu'avec des mots. Et là aussi, il y a une évolution puisqu'on va suivre son cheminement de pensées pendant qu'il apprend à gérer ses nouveaux sentiments.

J'ai un peu de mal à faire une critique de ce livre. En fait, j'étais à fond dans le récit. Du coup, j'ai très envie de tout vous raconter mais je sais qu'il ne faut pas, pour garder une part de mystère. Bref, c'est une jolie romance à travers le temps avec des personnages qui vont remettre en question toutes leurs convictions.

Ma Note : 20/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 16 Septembre 2021

Sous-titre : La conquête

Auteure : Elle Kennedy

Editions : Hugo & Cie

Genre : Erotisme, Romance

Nombre de pages :  335 pages

- Je veux que tu m'apprennes.
- T'apprendre quoi ?
- Comment lâcher prise. Comment arrêter de lutter pour commencer à ressentir. Comment prendre du plaisir.

Hudson Lane est la demi-sœur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu’elle ne veut même pas envisager. Elle s’enfuit et risque la mort pour cette désertion. Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité. Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n’est pas tout à fait prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter. Elle découvre ce que c’est que de vivre avec les Insurgés, les difficultés et les dangers du quotidien. Elle découvre aussi les histoires terribles qu’ont vécues ses nouveaux compagnons à cause des Souverains, en particulier celle de Connor et de sa famille. Mais son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu’elle reste parmi eux ?

Mon Avis

Enorme coup de coeur pour ce récit. On est dans un monde apocalyptique. On peut voir deux "clans". D'un côté, on a le CM (Conseil Mondial) qui fait régner l'ordre. De l'autre, on a les Insurgés qui refusent de vivre dans un monde dominé par la peur. On va suivre Hudson qui est la soeur de l'un des leaders du CM. Elle s'enfuit et va croiser Connor et son groupe d'insurgés.

Hudson est un personnage très fort. Elle sait ce qu'elle veut et elle assume jusqu'au bout ses choix. Clairement, elle se sentait prisonnière et sa fuite va la libérer. Connor est un personnage assez froid de prime abord. Mais, petit à petit, il se révèle au contact de la jeune femme. Ils s'apportent quelque chose mutuellement et cela les rend complémentaires. Leurs compagnons sont très sympas mais j'aurais aimé découvrir un peu plus leurs histoires.

Les scènes de sexe sont omniprésentes. Mais, je trouve qu'elles apportent quelque chose en plus au récit. Et puis, on peut dire qu'elles sont loin d'être banales. C'est intense, captivant et sensuel. J'ai adoré le style d'Elle Kennedy. On est dans un point de vue omniscient qui permet beaucoup à l'auteure ne serait-ce que dans la retranscription des émotions. Bref, c'est le coup de coeur. J'ai même été déçu de le finir et de ne pas avoir la suite dans ma PAL.

Ma Note : 20/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 7 Septembre 2021

Auteur : Nob

Editions : Glénat

Genre : Bande dessinée, Jeunesse

Nombre de pages : 96 pages

Des recettes de cuisine illustrées de gags mettant en scène Mamette.
 

Mon Avis

Mamette est la mamie gâteau par excellence. Ici, elle nous présente son livre de recettes. Ce sont des recettes typiques de nos grands-mères et en même temps, elles sont très simples à réaliser : riz au lait, bûche, galette, biscuit ... Entre les recettes, on a des instants de vie autour de Mamette, ses proches, son club du troisième âge.

J'avoue ne pas connaître la BD de Mamette. Du coup, j'ai très envie de la découvrir parce que le quotidien de cette petite mamie est excellent. J'adore le club du troisième âge. J'ai vraiment eu l'impression de retrouver l'ambiance de la maison de retraite de mon arrière grand mère.

Bref, de jolis dessins dans un style un peu vieilli pour coller au personnage avec des gags à chaque page. Nob m'a fait passer un excellent moment et j'ai hâte de me plonger à nouveau dans les aventures de cette adorable mamie.

Ma Note : 18/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 4 Septembre 2021

Sous-titre : Le Souffle de l'Archange

Auteure : Nalini Singh

Editions : J'ai Lu

Genre : BitLit

Nombre de pages :  447 pages

- Comment dois-je t'appeler? Mon mari? Mon partenaire? Mon petit ami?
S'arrêtant, la main sur la poignée de la porte, il lui lança un regard impénétrable.
- Tu peux m'appeler Maître.

Après un an de coma, je me suis réveillée pour constater…que j’étais devenue un ange !
Continuer mon job de chasseuse de vampires ? Difficile, mais pas impossible. À condition que je parvienne à faire comprendre à mon Archange, Raphael, que je ne suis pas à sa botte.
Enfin, si c’était mon seul problème, je m’en sortirais… Mais, voilà que Lijuan vient de péter les plombs.
Direction Beijing, de nouveau à la poursuite d’un Archange timbré.
Qui m’aime me suive !

Mon Avis

Pour rappel, j'avais plutôt aimé le premier tome. Il faut dire que c'est tout un univers que Nalini Singh a créé. Malheureusement, je dois avouer que ce second tome est un peu en dessous. En fait, il est très sympa mais, il ne se passe pas grand chose. Il faut dire qu'Elena se remet tout juste de sa Transformation et de son année de coma.

Concernant les personnages, Elena est assez passive sur le début du récit. Heureusement que par moment, elle doit reprendre sa cape de Chasseuse. En tout cas, j'ai aimé en apprendre plus sur son passé bien traumatisant. Raphaël est légèrement agaçant. Il est séduisant mais, sa possessivité est bien lourde. Toutes les cinq minutes, ils se sent obligé de dire à Elena qu'elle est sienne. A côté de cela, il est plus humain.

Niveau action, comme je le disais, c'est plutôt pauvre. Il y a cette affaire d'agression sur la première partie du récit. Cela apporte un peu de piquant mais cela reste sur une courte période. La seconde partie du récit, on travaille plus sur Lijuan et son grand bal. Déjà, j'ai trouvé cette intrigue bien plus intéressante. Après, je trouve que cela a été un peu bâclé surtout pour la fin.

Au final, j'ai trouvé que c'était un tome très axé sur la relation d'Elena et Raphaël. Mais du coup, les intrigues et l'action deviennent plus secondaires. Je n'irais pas jusqu'à dire que je suis déçue mais j'en attendais quand même plus vu le final du premier tome.

Ma Note : 13/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 30 Août 2021

Sous-titre : Ceux qui marchent dans les ombres

Auteure : Roxane Dambre

Editions : Le livre de poche

Genre : Fantastique

Nombre de pages :  456 pages

Élias se tourna vers moi, le visage impassible.
- Tu veux que je les tue ?
- Quoi ? bredouillai-je.
- Tu veux que je les...
- Élias ! soufflai-je, paniquée. Il faut s'enfuir !
- D'accord, Mais avant, je les tue ou pas ?

Par un de ces orages d’été dont Paris a le secret, Charlotte, 23 ans, découvre un petit garçon blotti au pied de son immeuble, ses cheveux sombres ruisselant d'eau, son T-shirt plaqué par la pluie. Charlotte, qui est la gentillesse même, lui propose de s’abriter chez elle. L’enfant la suit sans un mot. D’ailleurs, il parle très peu, mais quand il parle c’est pour dire des choses ahurissantes : ses parents et son grand frère seraient des tueurs à gages aux pouvoirs mystérieux, baptisés les Scorpi. Lui-même, Élias, serait en apprentissage. Et sa phrase fétiche semble être : « Tu veux que je le tue ? » Charlotte n’en croit pas un mot, d’abord. Mais bientôt elle découvre dans son salon une version 25 ans d’Elias, un grand brun aux yeux bleu outremer qui a l'air de débarquer d'un autre monde. Adam, le fameux frère, vient d’entrer dans sa vie, et celle-ci va tourner à la cavalcade. Poursuivie par des inconnus, repérée par la police, rendue chèvre par ses "invités", Charlotte arrivera-t-elle à maîtriser la folie tantôt joyeuse tantôt angoissante que devient son destin depuis qu'elle a rencontré les Scorpi ?

Mon Avis

Je découvre Roxane Dambre avec cette saga. J'ai eu un gros coup de coeur dès les premières lignes. Je vais d'ailleurs vite aller checker ses autres titres parce que je suis très fan de son style.

Charlotte est comptable à l'essai dans une entreprise parisienne. Elle adore son boulot mais, son supérieur la harcèle. Un soir, en rentrant chez elle, elle trouve un petit garçon, trempé et seul au pied de son immeuble. Généreuse, elle le prend sous son aile et c'est ainsi que le jeune Elias rentre dans sa vie. Et, il ne sera pas le seul puisque son sosie de 25 ans apparaîtra également dans son salon. Sa vie va être totalement chamboulée pour le meilleur et pour le pire.

J'ai adoré Elias et Adam. Ils sont l'innocence incarnée. Et pourtant, ils sont loin de l'être. Elias est très touchant. Il s'émerveille de tout et adopte tout de suite Charlotte. Adam est plus farouche dans son genre mais il est tout aussi attachant. Et puis, il apporte cette petite dose d'humour au récit qui est très appréciable. En fait, j'oserais même dire que c'est une écriture un peu décalée mais, cela ne dessert pas le récit.

On entre dans un monde assez dingue. On va ainsi pénétrer dans la vie des marcheurs de l'ombre et plus particulièrement dans celle de la famille Lesath, tueurs à gages de génération en génération. En fait, c'est un univers très fantastique et j'avoue que j'ai adoré. Je veux absolument continuer cette saga et je ne m'attendais pas à avoir un tel coup de coeur.

Ma Note : 20/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0