Publié le 1 Décembre 2021

Auteure : E.L James

Editions : JC Lattès

Genre : Erotisme, Romance

Nombre de pages :  469 pages

— Moi aussi, j'ai cru ne plus jamais te revoir. Mais mon plus grand regret... mon plus grand remords, ç'aurait été de ne t'avoir jamais dit que je t'aimais.

LONDRES, 2019. Le séduisant Maxim Trevelyan a toujours mené une vie facile. Riche aristocrate, il n’a jamais travaillé et a rarement dormi seul. Et lorsque la tragédie frappe, son existence est bouleversée. Maxim hérite du titre, de la fortune et des domaines familiaux, avec toutes les responsabilités que cela implique. Un rôle auquel il n’est pas préparé. Mais son plus grand défi est de lutter contre son irrépressible attirance pour une jeune femme au passé trouble, dénuée de tout, qui vient d’arriver en Angleterre. Fasciné par cette mystérieuse musicienne, aussi discrète que belle, Maxim voit son désir se transformer en amour ; un sentiment qui lui est encore inconnu.
Qui est vraiment Alessia Demachi ? Maxim peut-il la protéger du péril qui la menace ?Et comment réagira-t-elle, lorsqu’elle découvrira que lui aussi cache des secrets ?

Mon Avis

J'aurais mis le temps pour découvrir E.L James dans un autre titre que Fifty Shades. Honnêtement, je n’attendais pas grand chose et cela fut donc une agréable surprise. Le genre est totalement à l'opposé de ce que l'on connaît. On s'éloigne de l'univers SM et c'est vraiment une bonne chose puisque c'est une nouvelle façon de voir le style et la plume de l'auteure.

J'ai eu un gros coup de coeur pour les personnages. Maxim et Alessia vont vivre un véritable coup de foudre qui petit à petit va se muer en histoire d'amour. J'ai plongé directement dans la vie d'Alessia. Elle m'a énormément touché. Maxim se révèle parfaitement au contact de la jeune femme. Et j'aime beaucoup le voir évoluer au fil des pages.

Après, tout n'est pas parfait non plus. J'ai adoré avoir une double narration qui apporte beaucoup au récit. Toutefois, j'avoues ne pas avoir compris pourquoi le point de vue d'Alessia était parfois écrit à la troisième personne. J'ai trouvé que cela créé une distance entre le lecteur et Alessia. Et c'est dommage car c'est un personnage qui a une vraie histoire.

Dans l'ensemble, c'est un récit plutôt lisse avec assez peu de rebondissements. Enfin si, il y en a mais ils n'ont pas un impact sur le long terme dans le récit. Malgré tout, c'est une lecture sympathique et plutôt addictive. Et puis, j'ai pris plaisir à retrouver la plume d'E.L James, différente tout en étant similaire à celle de Fifty Shades. J'aimerais bien une suite à ce récit mais, il se lit très bien comme une one shot.

Ma Note : 17/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 27 Novembre 2021

Auteur : José Bournival

Editions : France Loisirs

Genre : Chick-Lit

Nombre de pages :  501 pages

Les apparences étaient trop importantes pour elle. Depuis son enfance, elle était passée maître dans l’art de prétendre, de trafiquer la réalité, de laisser croire autre chose que la vérité. Ses petits mensonges anodins étaient cousus de fil blanc pour qui la connaissait bien, mais sa part d’ombre résistait encore aux lumières de ses proches. Si Esther devait recenser ses mensonges, elle serait centenaire avant d’en avoir fait le compte.

Lorsque Lili tombe enceinte pour la première fois, elle est certaine que les neuf prochains mois seront un véritable conte de fées pour elle et son chum. Ils ont tellement désiré ce bébé !
Esther, mère de deux enfants, accueille une grossesse imprévue en silence : son couple bat de l’aile et son mari vasectomisé pourrait croire qu’elle lui est infidèle.
Pour Frédérique, la croix qui apparaît sur le test de grossesse est synonyme d’un paquet d’emmerdes dont il faut se débarrasser au plus vite. Difficile de savoir qui est le père quand on jongle avec autant d’amants…
Même après des années d’essais infructueux, Jeannine espère, à quarante-trois ans, revivre le miracle d’une grossesse avant qu’il ne soit trop tard. Plus qu’un enfant, il s’agit pour elle d’une indispensable rédemption.

Mon Avis

Je viens tout juste d'achever ma lecture. J'avoues que j'ai trouvé le début un peu long mais, j'ai fini par me laisser charmer. Bien que j'ai préféré certaines histoires à d'autres qui m'ont agacé.

On va suivre quatre femmes durant leur grossesse. Lili et Thomas essaye depuis un moment de concevoir un enfant. Esther, maman de deux enfants, tombe enceinte une troisième fois alors que son mari est vasectomisé. Frédérique est tout sauf stable amoureusement parlant. Jeanine, la mère de Frédérique qui, à 43 ans souhaite donner une descendance à son nouveau compagnon.

Je me suis facilement attachée à Esther et Frédérique. Elles ont une vraie profondeur. Ce sont des héroïnes qui, a un moment donnée ont une prise de conscience sur leur vie, leur maternité. Lili et Jeanine m'ont profondément agacé. Lili ne laisse aucune place à son conjoint. Elle lui impose beaucoup de choses sans prendre en considération ses envies à lui. Jeanine est une vraie gamine malgré son âge. Elle veut se rapprocher de sa fille mais elle paraît tellement hypocrite dans sa façon de le faire. Elle devient juste horrible quand sa grossesse lui impose de rester alitée. En fait, avec Lili et Jeanine, on a à faire à des personnages assez égocentriques.

Dans l'ensemble, c'est plutôt pas mal. Un peu long à certains moments. Tout se joue avec les personnages. Pour moi, cela aura été du 50/50 et c'est déjà un peu limite pour apprécier pleinement ma lecture. Bon, après je penses tout de même poursuivre cette saga mais le second tome sera décisif pour moi.

Ma Note : 11/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 21 Novembre 2021

Sous-titre : L'attaque du Pizz'Raptor

Auteur : Renaud Mahric

Editions : P'tit Louis

Genre : Jeunesse, Fantastique

Nombre de pages :  127 pages

Il semblerait que vous ayez tout à découvrir des lutins, l'humain ! Non seulement vous ne croyez pas en nous, mais en plus, vous mélangez tout ! Nom d'une saucisse, vous prenez les elfes pour des stations-services et les gobelins pour un arrêt de métropolitain !

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries… Quel est donc cet inconnu qui s’en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l’argent ? Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n’est pas un lutin, ça y ressemble bien… Mais voilà le coupable arrêté : c’était un simple SDF. Affaire réglée. Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz’ Raptor va le mener jusqu’à l’Université d’Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie...
 

Mon Avis

Des livreurs de pizza se font attaqués pour leurs pizzas. Le coupable est décrit comme étant un singe en pyjama. Gustave Flicman est chargé par un mystérieux supérieur pour enquêter sur l'affaire. Par la suite, un SDF est arrêté pour ces vols mais Gustave sait ce qu'il a vu. Et, pour prouver son innocence, il va poursuivre ses recherches quitte à aller à l'encontre des ordres.

Je ne m'attendais pas réellement à cela. Je pensais trouver un récit assez délirant. Alors certes, certains passages sont complètement loufoques mais outre cela, c'est un récit comme un autre. Après, l'auteur a une plume assez fluide qui passe mieux à l'oral qu'à l'écrit. De plus, il a une imagination plutôt folle. J'adore l'idée que les institutions aient été racheté par de grandes marques.

On n'a pas vraiment le temps de s'attacher aux personnages. Le seul qui est plus ou moins développé est Gustave. Je l'ai trouvé mollasson et gnan-gnan. Les lutins sont plutôt drôles mais ils ne sont pas vraiment représentés. En fait, ils sont assez peu nombreux et donc, ils n'ont pas l'impact que l'ont pouvait attendre.

Petite lecture rapide et sans prise de tête. On est dans de la pure littérature jeunesse. Je dirais que c'est le genre de récit parfait pour les enfants de 7-8 ans. C'est assez drôle mais, cela reste assez peu développé. Mais bon, c'est tout à fait ce que l'on attend de ce genre de livre.

Ma Note : 13/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 17 Novembre 2021

Sous-titre : Rendez-vous avec le crime

Auteure : Julia Chapman

Editions : Robert Laffon

Genre : Policier

Nombre de pages :  381 pages

Comment peut-on aimer un endroit et en même temps le détester ? Sans être persuadé qu'il existe une réponse à cette question, l'homme arrêta sa moto en haut de Gunnerstang Brow, coupa le contact, enleva son casque et contempla les toits d'ardoise qui pavaient le fond du vallon en contrebas. C'était le milieu de l'après-midi, la lumière rasante du soleil d'octobre embrasait la falaise de craie à laquelle la ville était adossée, et se réverbérait sur des maisons et des rues où il n'avait pas remis les pieds une seule fois en plus de quatorze ans.

Quand Samson O'Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d'un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l'informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n'est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu'elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit... à l'agence de rencontres de Delilah !
 

Mon Avis

Dur de donner un avis sur ce récit. J'ai apprécié l'ambiance petite bourgade où tout le monde connaît tout le monde. C'est très familial. En plus, pour ne rien gâcher, l'enquête est bien sympa et originale. C'est plus le rythme qui m'a désappointé. C'est assez long pour rentrer dans le récit. C'est lent et j'ai vraiment eu du mal à achever ma lecture.

Concernant les personnages, ils sont très nombreux. En fait, tout le village est impliqué de près ou de loin dans l'enquête. Du coup, cela ne permet pas vraiment de développer les personnalités. Après, il y a tout de même Delilah et Samson. Je n'ai toujours pas compris les raisonnements/actions de la jeune femme mais on s'attache facilement à elle. Samson est mystérieux. Son enfance difficile l'a endurci mais on sent toujours une petite fragilité.

Julia Chapman a une plume classique mais assez agréable. Elle a su faire ressortir le côté cancan des petits villages. J'ai eu du mal avec les changements de point de vue. Ce n'était pas toujours clair concernant l'identité du protagoniste. Et puis, le changement qui se fait au milieu d'un chapitre, c'est vraiment pas top.

Bref, c'est une lecture assez moyenne de mon côté. Il n'y a pas d'émotions et cela rend le récit long et sans saveur. Après, j'ai envie de tenter le second tome parce que tout n'est pas mauvais. Il y a un vrai potentiel.

Ma Note : 10/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 12 Novembre 2021

Auteure : Cecelia Ahern

Editions : Hachette

Genre : Science Fiction, Jeunesse

Nombre de pages :  396 pages

C'est la première fois que je me retrouve encadrée par deux Imparfaits, et je comprends pourquoi c'est interdit. On se sent plus forts. La force du nombre. Or, ce sentiment de sécurité, ils nous le refusent. Tout comme ils nous refusent le pouvoir.

Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait. Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection.

Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe.
Pour qui a menti : la langue.
Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite.
Pour qui s’est montré déloyal : le cœur.
Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit.

Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société. Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?

Mon Avis

La vie de Célestine se résume par la perfection. Une petite erreur et tout votre univers est bouleversé. Célestine est l'archétype de la jeune fille parfaite : elle est brillante et en couple avec le fils du juge. Sauf que, par compassion, elle va venir en aide à un Imparfait. Tout ce en quoi elle croyait se voit ébranlé et un avenir rempli de doutes s'ouvre à elle.

L'univers dans lequel évolue Célestine est glaçant. Je peux comprendre le côté perfection dans le sens où cela peut éviter les actes mauvais. Mais là, on perd l'humanité de l'homme. Les gens deviennent des robots en perdant leur liberté de penser et d'agir. C'est assez effrayant.

J'ai adoré Célestine. Elle est naïve et touchante. Malgré tout, elle finit par devenir un modèle pour une partie de la population. Elle va connaître le mépris et comprendre que ses actes ont un impact fort qui amènera le changement que beaucoup attende. En fait, tous les personnages sont excellents. Même les plus secondaires sont travaillés en profondeur. Dans tous les cas, ils vous feront réagir que cela soit en bien ou en mal.

J'adore la plume de l'auteure. J'avoue qu'au début, je trouvais la mise en place un peu longue et j'ai hésité à poursuivre ma lecture. C'est l'acte de Célestine qui accélère les choses. C'est une dystopie géniale qui renouvelle un peu le genre. j'ai vraiment hâte de me procurer le second tome pour achever les aventures de Célestine.

Ma Note : 18/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 10 Novembre 2021

Auteur : David Moquet

Editions : Autoédité

Genre : Drame

Nombre de pages :  182 pages

Depuis le coup, maman n’était plus que l’ombre d’elle même. Je me sentais seul. Chaque jour, j’implorais une entité supérieure imaginaire de me la rendre…

Été 2019.
Alors que la canicule s’abat sur Paris, Thomas, quarante-cinq ans, étouffe.
Accablé par le drame qui le ronge, il vit depuis l’âge de dix ans avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête.
Quand sa femme Caroline le quitte, emportant leur fille Emma avec elle, tout bascule.
Cette fois-ci, il n’y a plus d’échappatoire : s’il veut sortir du gouffre qui le retient prisonnier, Thomas va devoir se replonger dans les événements de son passé et se confronter à nouveau à la douleur.
À un moment ou à un autre, il faut savoir affronter ses démons.

Mon Avis

Ce livre joue sur deux axes. Le premier se concentre sur le présent du personnage. Thomas partage avec nous ses réflexions/pensées alors qu'il est au plus mal. L'autre axe se concentre sur son passé et sur le lourd secret qui l'anime. Ces deux aspects sont liés puisque le passé de Thomas l'a façonné d'une façon qui a poussé son épouse à partir avec leur fille.

Honnêtement, c'est une lecture rapide et sans prise de tête. Mais, il ne se passe pas grand chose sur les deux tiers du récit. Le passé de Thomas est riche en rebondissements mais sans surprise. Concernant son présent, c'est long et heureusement qu'on ne s'y attarde pas plus que cela. Dans l'ensemble, on s'attache à l'enfant qu'il était et on ne peut qu'être touché par son histoire.

pour résumé, c'est un livre fort en émotions mais avec peu d'action. Ce n'est pas le genre de récit qui me convienne. Toutefois, je ne suis pas déçue de m'y être arrêtée. L'auteur a une plume agréable qui mérité d'être reconnue.

Ma Note : 10/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 6 Novembre 2021

Auteure : Lauren Beukes

Editions : Pocket

Genre : Thriller, Fantastique

Nombre de pages :  608 pages

Je n’ai même pas à dormir. Des fois, je rêve les yeux ouverts. Je vois des choses. Peut-être que certaines personnes sont plus réceptives à ça que d’autres. Je crois qu’à certains endroits les murs sont plus fins, comme dans un motel bon marché.

Depuis qu'elle travaille à Detroit, département des Homicides, l'inspectrice Gabriella Versado ne s'était jamais trouvée face à une telle monstruosité : un jeune garçon mutilé, le haut de son corps mêlé aux membres inférieurs d'un cerf. Profondément remuée, Gabi se lance à la recherche du macabre sculpteur.
Pendant ce temps, sa fille, Layla, qu'elle délaisse trop souvent, se met en tête de débusquer des pervers sur Internet avec sa meilleure amie. Sa mère ne se doute pas un instant que l'adolescente est à deux doigts de tomber entre les mains du psychopathe, un fou qui se rêve artiste...

Mon Avis

J'ai mis du temps à lire ce livre. La couverture et la quatrième de couverture m'ont intrigué. On va suivre Gabi, une inspectrice de la police criminelle et maman solo d'une ado qui se cherche. C'est elle qui va diriger l'enquête de l'enfant-faon.

J'ai eu du mal à rentrer dans ce récit. L'intrigue est top mais, il y a beaucoup trop de points de vue. Il y en a au moins cinq dont certains que l'on ne retrouve qu'à une ou deux reprises. Du coup, on se perd assez facilement bien que l'on devine assez vite le protagoniste.

Gabi est un personnage plutôt attachant. Elle est à fond dans son travail et on oublie un peu sa vie de famille. J'ai moins accroché avec Layla. Elle est vraiment perturbée et elle enchaîne un peu les conneries. D'ailleurs, j'avoues que je n'ai pas vraiment compris pourquoi son point de vue était aussi présent. Elle n'est pas si importante que cela pour l'intrigue principale. Les autres personnages sont intéressants mais ils sont assez insipides.

La fin de l'enquête est complètement folle. C'est même tiré par les cheveux. Je n'ai toujours pas compris le pourquoi du comment mais pourquoi pas. Malgré une lecture sympa, je penses tout de même qu'il manque quelque chose. La dimension fantastique arrive un peu tard et comme un cheveu sur la soupe. Après, le style de l'auteure est très sympa et, c'est un récit qui se laisse lire facilement.

Ma Note : 14/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 1 Novembre 2021

Auteur : James Patterson

Editions : Le Livre de Poche

Genre : Thriller

Nombre de pages :  408 pages

Nathalie avait peut-être raison. Comparée à ce séjour africain, l'idée de travailler dans un immeuble climatisé ne me semblait brusquement plus aussi insoutenable.

A Los Angeles, deux lions dévorent leur gardien. Dans l'Etat de New York, des chasseurs sont tués par des ours bruns. En Inde, un éléphant piétine à mort son cornac... Partout, les bêtes, sauvages et domestiques, se montrent brusquement d'une agressivité inouïe à l'encontre d'une espèce bien particulière : l'Homo sapiens. Seul le biologiste Jackson Oz a conscience de la menace : l'humanité court à sa perte. Bientôt la Terre ne sera plus qu'un vaste zoo sans cages, dont les animaux auront pris le contrôle. Numéro un mondial du suspense, James Patterson délaisse le temps d'un roman ses intrigues policières pour nous livrer un thriller apocalyptique.
 

Mon Avis

J'aime beaucoup la série et j'ai déjà eu un coup de coeur pour la plume de James Patterson. Donc, les deux associés m'attiraient beaucoup. Les chapitres sont courts et remplis d'action. Après, on s'éloigne beaucoup de la série et ce n'est pas franchement une bonne chose.

Concernant les personnages, on en perd quelques uns et ceux qui restent sont assez différents de la série. Chloé ne servait déjà pas à grand chose à mon goût mais là, elle atteint le summum de l'invisibilité. Oz est plus scientifique. Et, j'avoues que je ne l'aurais jamais imaginé avec un chimpanzé comme animal de compagnie. Et, encore plus qu'il l'enferme dans une cage pendant qu'il part en voyage. Il est vraiment loin de ce qu'il dégage dans la série.

Dans l'ensemble, le côté scientifique est plutôt accessible voire trop simplifié. Alors oui, dans un sens, c'est mieux pour le lecteur mais ce n'est pas ce que j'attendais de cette lecture. Il y a aussi quelques petites erreurs. Par exemple, les loups sont désignés comme des fauves alors que ce sont des canidés. Bon, ce n'est qu'un détail mais cela peut être perturbant.

La résolution du problème est assez facile. En soit, le pourquoi de cette soudaine agressivité peut se tenir bien que j'ai trouvé que c'était un phénomène assez rapide. Mais, le retour à la normale est encore plus soudain et cela rend la situation absurde. Autre fait déstabilisant, c'est l'ellipse temporelle. Clairement, rien ne l'indique et c'est assez perturbant.

Lecture plutôt moyenne. Le sujet est plutôt intéressant. On parle de changements environnementaux et ce n'est pas un message que l'on peut se permettre d'ignorer. On sent que c'est une vraie critique de notre société actuelle et c'est plutôt intéressant mais il y a trop de petites choses qui m'ont dérangé pour que j'apprécie pleinement ma lecture.

Ma Note : 12/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 28 Octobre 2021

Sous-titre : Démasquée

Auteures : Jackie May

Editions : Milady

Genre : Bit-Lit

Nombre de pages :  286 pages

J'ignore pourquoi je possède de tels pouvoirs et comment je les ai acquis ; cependant, vu qu'ils m'ont sauvée presque toute ma vie, je ne m'en plains pas non plus. La solitude vaut mieux que la mort.

La plupart des humains ignorent qu'un monde dangereux les entoure, regorgeant de magie et de monstres. Nora Jacobs n'a pas cette chance. Elle sait parfaitement quelles créatures démoniaques rôdent dans les rues de Détroit. Grâce à ses étonnants dons psychiques, elle a su se tenir à l'écart de cette communauté surnaturelle jusqu'à présent. Malheureusement, tout bascule le soir où le vampire le plus puissant de la ville découvre ses pouvoirs et décide de se servir d'elle pour retrouver un membre disparu de son clan. Pour couronner le tout, Nora est certaine d'être maudite. Depuis toujours, les gens sont irrésistiblement attirés par elle, une attirance qui vire souvent à l'obsession et à la violence. Les êtres occultes ne font pas exception à la règle, et Nora a éveillé l'intérêt de certains des monstres les plus dangereux de la ville...
 

Mon Avis

Nous allons suivre Nora Jacobs à Détroit. C'est une jeune femme solitaire qui s'est forgée une carapace bien épaisse. Elle est dotée d'un don paranormal qu'elle cache aux êtres surnaturels. J'ai adoré sa répartie. En fait, c'est un peu derrière cela qu'elle dissimule sa peur.

Ce premier tome est génial. Il pose les bases mais ne surcharge pas le lecteur de détails inutiles. J'ai aussi bien aimé qu'il n'y ait pas de vraie romance. Nora est entourée de testostérone dont certains hommes qui aimeraient faire d'elle une compagne. Et pourtant, elle parvient à leur résister. Toutefois, chacune de ces rencontres va apporter quelque chose à la jeune femme. On assiste à une vraie évolution chez elle.

J'ai dévoré ce récit en une soirée. Malgré l'abondance de personnages secondaires, ils ont chacun leur personnalité et on s'attache assez facilement à eux. D'ailleurs, j'aime beaucoup Terrance. C'est le grand frère dont tout le monde rêve. Bref, gros coup de coeur que cela soit niveau personnage ou intrigue. Nora a un passé chaotique qui l'a forgé et qui en plus la rend attachante. J'ai juste hâte de lire le second tome.

Ma Note : 20/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 25 Octobre 2021

Auteure : Jenny Colgan

Editions : Prisma

Genre : Chick-Lit, Contemporain

Nombre de pages :  409 pages

- J'aime bien votre chien. Il est très mignon.
L'animal déambula jusqu'à elle pour lui renifler la main.
- Et intelligent. Oh, tu es un bon chien-chien, toi, non ? Un bon chien-chien.
- C'est un chien de ferme, répondit sèchement Lennox. Ce n'est pas un bon chien-chien.

Et si cette petite librairie dans les Highlands écossais était le secret du bonheur et d'une nouvelle vie ? Nina est fière de travailler à la bibliothèque de Birmingham, mais elle se rend compte qu'au lieu de vivre au milieu des livres qu'elle adore, elle passe surtout son temps dans l'arrière-salle à faire de l'informatique. Tout ce qui faisait sa joie a disparu et lui manque terriblement : le contact avec les gens, papoter avec les habitués, s'assurer que chaque lecteur va trouver le livre qui lui convient... C'est alors qu'elle répond à un projet un peu fou. Et si elle montait une petite librairie itinérante dans les Highlands écossais ? Un minuscule stock de livres, mais pas d'ordinateur ! Et qui sait, malgré le froid rigoureux, peut-être trouvera-t-elle un nouveau sens à sa vie dans cette communauté chaleureuse ?
 

Mon Avis

Jenny Colgan nous emmène dans les Highlands.  On va suivre Nina qui prend un nouveau départ dans sa vie. Après avoir perdu son emploi de bibliothécaire, elle se lance le défi d'ouvrir un van-librairie.

Nina est un personnage très attachant. Je me suis totalement identifiée en elle. Elle a toujours le nez dans un livre et, comme toute bonne héroïne, elle rêve d'une belle romance. A côté de son aspect rêveur, c'est aussi quelqu'un de posé et de très réfléchi. Son travail, c'est sa vie. C'est une passionnée. Je suis un peu déçue que l'on ne pousse pas plus avec le personnage masculin. Il est assez peu présent et sur une majorité du récit, il est plutôt antipathique.

Une intrigue plutôt simple mais, c'est totalement le genre de lecture tranquille pour l'été. Les références littéraires sont nombreuses et totalement adaptées au récit. La plume de l'auteure est simple, efficace et pleine de dynamisme. Je lirais avec plaisir la suite avec un nouveau personnage. Mais, on retrouve aussi Nina et Lennox donc on pourra découvrir ce qui leur arrive dans le futur.

Ma Note : 15/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0