Publié le 29 Janvier 2017

Auteure : Holly Smale

Editions : Nathan

Genre : Jeunesse

Nombre de pages : 400 pages

Le cœur humain est censé battre entre 60 et 90 fois par minute, au repos. Celui du hérisson, jusqu'à 300 fois par minute. Honnêtement, je pense que je suis peut-être en train de me transformer en hérisson.

Harriet Manners sait que :
- le mot "momie" dérive d'un terme égyptien signifiant "bouillasse noire et gluante".
- la lune s'éloigne chaque année de la Terre, de 3,8 cm.
- lors d'un éternuement, tous les organes s'arrêtent, le cœur compris.

Harriet Manners, jeune anglaise de 15 ans, est une geek. Une intello. Difficile donc de se faire des amis lorsqu'on porte une telle étiquette. Alors, lorsqu'elle se retrouve choisie malgré elle par une agence de mannequins, elle se dit que c'est l'occasion de changer son image.

La geek saura-t-elle devenir chic ?

Mon avis :

Ce livre m'a d'abord plu avec son titre. Je voulais voir ce qu'une geek pouvait faire dans le milieu de la mode. Dans l'ensemble, l'histoire est pas mal mais assez simpliste. J'ai beaucoup aimé Harriet. Son côté décalé à quelque chose de rafraîchissant. Il n'y a pas vraiment de surprise dans ce récit mais il reste très sympa à lir.

Je pense avoir un bémol. J'ai trouvé certains personnages très clichés. Wilbur est l'homme gay un peu fofolle que beaucoup s'imagine dans le milieu de la mode. C'en était presque dérangeant. Yuka Ito est un grand nom da la mode mais elle a ce petit côté Anna Wintour bien glacial. Bref, les personnages en lien avec la mode sont poussés à l'extrême.

Dans l'ensemble, c'est un récit sympathique qui se lit très vite. Une bonne dose de simplicité quand on veut se détendre après un livre assez dur.

Ma Note : 16/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost 0

Publié le 26 Janvier 2017

Auteure : Esther Jules

Editions : Nelson

Genre : Erotisme, Chick-Lit

Nombre de pages : 172 pages

Zut, le décolleté ! Elle aurait dû mettre un décolleté pour le premier jour où elle rencontrait le patron. On avait beau dire, les hommes y étaient sensibles.

Mirabelle est heureuse de rencontrer son nouveau patron, elle va enfin pouvoir faire ses preuves et montrer qu'elle mérite sa montée en grade. Si seulement elle n'était pas en retard ce matin... Adam est intransigeant avec les qualités qu'il attend d'une bonne assistante. De longues jambes et une belle poitrine n'en font pas partie. Mais si entre ces deux-là il y avait une étincelle, comment réagiraient-ils ? Et si quelqu'un d'autre se joignait à la partie pour brouiller les cartes...

Mon avis :

On ne va pas se mentir, ce n'est pas de la grande écriture. Le livre se lit très vite et sans surprise. Bon, en même temps, je ne m'attendais pas à l'être. Cette lecture m'a détendu entre deux récits plus intenses. Je vais être honnête avec vous, ce livre m'a laissé neutre. Je n'ai pas vraiment d'avis. Il n'est ni bon ni mauvais. Certains personnages sont cool, d'autres horripilants. Bref, l'idée de base était prometteuse mais l'auteure a pris des raccourcis trop prévisibles.

Ma Note : 9/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost 0

Publié le 23 Janvier 2017

Sous-titre : Sorcière malgré elle

Auteure : Méropée Malo

Editions : Castelmore

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 412 pages

Assia fit volte-face et leva la main en direction du miroir et de la pièce cachée :
- Parfaitement! Je vous fais un bras d'honneur, ça vous apprendra!

Pour Assia, une nouvelle vie commence ! Assia, dix-neuf ans et bac en poche, rentre chez elle après des années en pension. Mais il n’y a personne pour l’attendre et elle apprend que toute sa famille est morte. La voilà seule au monde… La jeune fille découvre alors qu’elle est l’héritière d’une lignée de sorcières. Elle va devoir apprendre à manier ses nouveaux pouvoirs avec pour unique professeur un vieux grimoire, puisque sa mère n’est plus là. Assia n’est pas du genre à se laisser abattre : elle surmontera toutes les épreuves et éclaircira les circonstances qui ont mené à la mort des siens, parole de sorcière !

Mon avis :

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un livre pour lequel j'attendais beaucoup. Mes attentes devaient être trop élevées parce que c'est une petite déception. La couverture est magnifique et prometteuse. Quant au résumé, il est plutôt attirant. J'aime tout ce qui touche au surnaturel (sorcière, sirène, démons, vampires ....) donc j'étais obligée de lire ce livre inspiré de la série Charmed.

Malheureusement, la magie n'a pas prit sur moi. Assia est très étrange dans ses pensées. Je vous explique, elle revient de son école et on lui apprend que sa mère et sa tante sont décédées. Tout être normal s'effondrerait  et bien, pas Assia. Elle s'inquiète juste de ne plus pouvoir aller à l'université. Du coup, le personnage principal n'est pas vraiment attachant.

J'ai donc cherché autre chose pour m'accrocher à l'histoire. Beaucoup d'éléments rappellent Charmed (le grimoire, le grenier, les ingrédients ...). Mais la magie n'est pas là. Bon ok, Assia découvre à peine ses pouvoirs mais il manque quelque chose. L'histoire est un peu décousue.

Pour les autres personnages, toujours pas de coup de cœur. Alec, c'est le type bateau. Il est beau, intelligent et compréhensif mais très énervant pour moi. J'avais envie de lui mettre des baffes par moment. Après, j'ai trouvé le trio d'amis assez attachant. Ils tiennent énormément à Assia et veulent l'aider au maximum.

En conclusion, j'ai trouvé ce roman trop facile. Certaines situations se font en un claquement de doigt. Il y a un vrai potentiel dans ce livre mais les raccourcis pris par l'auteure font perdre le charme de l'histoire.

Ma Note : 11/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost 0

Publié le 20 Janvier 2017

Sous titre : La BD dont on ne doit pas prononcer le nom

Auteur : Alexandre Arlène

Editions : Jungle !

Genre : Cinéma/Télévision

Nombre de pages : 120 pages

La prophétie raconte que cette BD est la plus drôle du monde des sorciers et que chaque page a été enchantée pour vous faire mourir de rire ! C’est un artefact bien trop dangereux… mieux vaut ne pas l’ouvrir !!

Mon Avis :

C'est en me baladant dans les rayons de Cultura que je suis tombée sur ce livre. Je connaissais de nom le blog donc je me suis dit que j'irais dessus plutôt que d'acheter le livre. Au final, une amie me l'a prêté et je l'ai lu en un rien de temps.

Les petites histoires sont très drôles à lire. On retrouve les temps forts des tomes tout en gardant un humour très particulier. C'est très sympa de garder l'univers de JK Rowling tout en s'éloignant assez de ce qu'elle en avait fait.

Les personnages sont justes hilarants. En fait, l'auteur n'a fait que ressortir une part de leur personnalité. Ron est bien plus bête que d'habitude, Harry est encore plus paumé, Dumbledore est un peu pervers... Bref, on redécouvre de nouveaux personnages.

C'est un bon livre qui se lit très vite. Cela m'a donné envie d'en voir encore plus. Je le conseille aux fans de la saga qui veulent rire aux dépends de leurs héros préférés.

Ma Note : 16/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Bande Dessinée

Repost 0

Publié le 17 Janvier 2017

Sous titre : Gaze à tous les étages

Auteurs : Philippe Bercovici & Raoul Cauvin

Editions : Dupuis

Genre : Humoristique

Nombre de pages : 48 pages

La plupart d'entre nous n'ont jamais fréquenté les hôpitaux que comme patients, sans vraiment soupçonner ce qui arrive dans les coulisses. Et c'est tant mieux. Car, si l'on en croit Bercovici et Cauvin, le petit monde des chirurgiens, infirmières, médecins et autres spécialistes ne manque ni de dévouement, ni de cynisme, ni d'imagination, ni de loufoquerie.

Mon Avis :

Je n'ai pas grand chose à dire sur cette BD. On voit que c'est l'une des premières sorties. L'humour n'est pas vraiment là, les dessins sont assez hésitants. Bon, on retrouve quand même bien l'univers médical mais cette fois, c'est plus centré sur les patients. C'est vrai que les infirmières sont un peu reléguées au rang de potiche (encore plus que d'habitude). Quant aux médecins, ils sont des plus médiocres. J'aime cette série mais ce tome m'a un peu déçu.

Ma Note : 12/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Bande Dessinée, #Les femmes en blanc

Repost 0

Publié le 16 Janvier 2017

Le principe de ce swap est assez simple. Tous les mois, on a un thème lié à un évènement. On doit donc envoyer une petit colis avec un livre et une carte (même si avec ma binôme, on a décidé de faire un peu plus). Ce swap est organisé par Lilye sur le forum de Livraddict.

Pour ce qui est de ma binôme, j'ai la chance de faire ce swap avec LauryineH, pour qui c'est le premier. Allez, je vous laisse avec les photos.

Janvier : Les Etats-Unis.

Pour le mois de janvier, j'ai choisi le thème des USA. Du coup, je suis partie avec une liste de livres dont l'action se passait aux States ou bien avec un auteur américains.

J'ai donc reçu :

  • Un agenda 2017, d'ailleurs c'est parfait, je n'avais pas encore eu le temps de m'en acheter un.
  • 2 petits carnets avec les pages toutes blanches, génial quand comme moi on aime griffonner tout et n'importe quoi.
  • 2 mps que je trouve juste trop adorables.
  • Hex Hall : le Maléfice de Rachel Hawkins. J'avais bien aimé le tome 1 donc je suis contente de poursuivre l'aventure.

Rendez-vous en février.

Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017

Février : L'amour

Pour ce mois-ci, je me suis concentrée sur les livres à thématique romance. Et, pour rester dans l'esprit de la saint valentin, ma binômette m'a préparé un colis de folie.

J'ai donc reçu :

  • Une jolie carte toute romantique
  • 3 jolis carnets avec un gros coup de cœur pour le Coca-Cola
  • Un assortiment pour le bain senteur coco. A la base je ne suis pas fan de l'odeur mais là, c'est assez léger donc sa passe plutôt bien.
  • 2 crayons liner-lèvre. Je n'ai jamais utilisé ce genre de produit donc à voir.
  • Un parfum et son déodorant. Que dire à part que l'odeur est juste envoutante.
  • Virgin & Bitch de Radhika Sanghani : Une pure découverte pour moi concernant cette auteure. Cela faisait un moment que j'avais Virgin dans ma Wl et surprise, j'ai aussi le tome 2 ^^

Rendez-vous en mars.

Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017

Mars : Animaux Sauvages

Le thème de ce mois-ci me plaisait beaucoup. J'aime beaucoup ce qui touche à l'univers animalier et j'avoue passer beaucoup de temps devant NatGeo Wild ^^. J'avais donc hâte de recevoir mon enveloppe.

J'ai donc reçu :

  • 3 jolis petits carnets. Eh oui, je suis fan des petits Coca. Je les trouve pratique à glisser dans le sac.
  • Un petit sachet de thé au tilleul. Je n'ai que rarement bu des infusions au tilleul donc je verrais bien ce que cela donne avec cette marque.
  • Un shampooing Le Petit Marseillais. J'adore cette marque mais je ne pourrais malheureusement pas utiliser celui-ci. Comme je fais des couleurs, je n'utilise que des shampooings adaptés aux cheveux colorés. Mais ne t'inquiètes pas je saurais lui trouver une utilité surtout que vu l'état du bouchon, le voyage a du être mouvementé ^^.
  • Et enfin le livre. Il s'agit de Pingouins en Pagaille tome 1 : Zizanie au zoo de Jeanne Willis. Cela fait longtemps qu'il était dans ma wishlist donc j'ai hâte de découvrir cet univers qui paraît ressembler à ce que l'on a pu voir dans Madagascar.

Merci beaucoup à ma binômette et rendez-vous en avril.

Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017
Swap Marathon de lecture 2017

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Swap

Repost 0

Publié le 14 Janvier 2017

Auteur : Teresa Medeiros

Editions : Milady (Central Park)

Genre : Romance

Nombre de pages : 288 pages

Abby_Donovan : Tu pensais que ta femme était ton âme soeur quand vous vous êtes mariés ?
MarkBaynard : J'avais 22 ans. Je croyais aux arc-en-ciel, aux fées et aux licornes. Et je croyais encore que Ricky Martin était hétéro!

Auteure d'un presque Pulitzer, Abigail Donovan se débat contre l'angoisse de la page blanche. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Tweeter, elle se laisse happer par les tweets, retweets, hashtags, etc. Guidée par l'un de ses followers, "MarkBaynard" - un professeur d'université en congé sabbatique et twitteur hilarant -, Abigail retrouve l'inspiration et le goût de vivre. Mais pourquoi rester devant son écran alors que Mark parcourt le monde ?

Mon avis :

On ne peut nier que Twitter est très présent. En même temps, on s'en doutait un peu vu le titre.  Mais je dois avouer que ces échanges de tweet sont ce que j'ai préféré dans le livre. C'est spontané et court.

On retrouve beaucoup de références à la culture américaine, que cela soit des livres, des films ou des séries. Malheureusement, il y en a bien trop. Il y en a certaines que je ne connaissais pas et cela m'a un peu perdue.

Je crois tout de même que ce qui m'a le plus gêné ce sont les tweets où il y a le lien d'une photo. J'ai trouvé compliqué de rentrer dans les échanges entre Mark et Abby sans voir les photos. Je pense qu'il aurait été bien d'insérer l'image dans le livre plutôt que de mettre un lien.

En conclusion, je dirais que c'est un récit écrit différemment mais qui raconte toujours le même genre d'histoire. J'attendais plus de ce roman, voire peut être trop. On passe un bon moment mais rien de transcendant.

Ma Note : 11/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost 0

Publié le 8 Janvier 2017

Sous-titre : La route de Woodbury

Auteurs : Robert Kirkman & Jay Bonansinga

Editions : Le Livre de Poche

Genre : Horreur, Science-Fiction

Nombre de pages : 318 pages

Si vous restez ici, vous aurez besoin de boire, et pas qu'un peu. C'est une ordonnance Bob, restez ivre le plus possible.

Quand l'invasion zombie a dressé les vivants contre les morts, Lilly Caul a fui la banlieue d'Atlanta. D'abris de fortune en campements improvisés, elle essaie à présent de survivre. Mais les zombies sont de plus en plus nombreux, et leur appétit pour la chair est sans limites. Terrorisée, Lilly trouve refuge dans une ville fortifiée connue sous le nom de Woodbury. De prime abord, c'est un parfait havre de paix : les habitants troquent de la nourriture contre des services, les barricades sont solides et le mystérieux leader qu'on appelle Philip Blake veille sur les citoyens. Pourtant, Lilly commence à douter : Blake veut qu'on l'appelle le Gouverneur, et ses idées sur la loi et la justice sont ... déviantes. Avec une bande de rebelles, elle ouvre la boite de Pandore et défie le Gouverneur. La route de Woodbury se transforme alors en autoroute pour l'enfer.

Mon avis :

Le deuxième tome est très similaire au premier. Bien que le groupe principale soit différent, la situation est la même. J'avoue m'être un peu ennuyée sur une bonne moitié du livre. J'ai vraiment eu l'impression d'un déjà vu. Mais dès leu arrivée dans la communauté, le roman prend un nouveau souffle.

On suit donc Lily. Honnêtement, j'ai eu u mal avec elle. Je la trouvais inutile et presque encombrante. Ce n'est que dans les derniers chapitres qu'elle se révèle. En fait, elle passe de fille invisible  à meneuse de troupe.Mais au final, c'est un personnage très intéressant et qui mérite d'être encore plus exploitée dans le tome 3.

Sinon, il y a trois autres personnes qui voyagent avec elle. Tout d'abord, il y a Josh. C'est un peu le bad boy du groupe. C'est vraiment lui qui prend soin des autres et les protège.Je trouve sa mort très violente mais bénéfique pour Lily. Bob est l'homme e sciences. Enfin du moins, il utilise ses compétences pour soigner les autres. Bien sûr, tout cela c'est quand il n'est pas soûl. Je ne l'aime pas beaucoup. Son alcoolisme a causé la mort de Megan. Megan qui est d'ailleurs la garce de l'histoire. Elle utilise son corps pour se procurer de la drogue. Après ce qu'elle a vu, je comprends qu'elle ait ressenti le besoin de mettre fin à ses jours.

Pour en revenir un peu sur l'ambiance au sein de la communauté, les habitants semblent heureux. Il est vrai que tout semble parfait. Mais, la quête de pouvoir du Gouverneur commence à agacer certains et la révolté gronde.

En conclusion, je pense que ce tome est une transition voire un prologue au tome 3. Honnêtement, il n'est pas désagréable à lire mais il n'apporte pas grand chose à l'histoire. A lire pour la partie qui se passe dans la communauté du Gouverneur. Ne vous découragez pas au début.

Ma Note : 16/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost 0

Publié le 7 Janvier 2017

Sous-titre : Au commencement du crime

Auteure : Nora Jones

Editions : J'ai Lu

Genre : Policier, Romance

Nombre de pages : 320 pages

― Je vais veiller sur toi ce soir, murmura-t-il dans le creux de sa nuque. Je veux m'assurer que tu te reposes. Peut-être l'amour est-il un bon sédatif...
Avec tendresse, il souleva Eve dans ses bras.
― Voyons si nous allons trouver la bonne posologie.

New York, hiver 2058, Le lieutenant de police Eve Dallas consacre sa vie à traquer les criminels. Dans son métier, pas de place pour les sentiments. Ni pour les états d'âme. Alors, les cauchemars qui hantent ses nuits, elle les oublie. Comme son passé. Mais le jour où l'on découvre Sharon DeBlass assassinée à son domicile, sa belle assurance bascule, Son enquête strictement confidentielle la conduit chez Connors, milliardaire au passé trouble, séduisant et énigmatique, que tous les indices placent au premier rang des suspects. Lorsque deux autres prostituées sont assassinées, Eve se débat entre suspicion et passion. Le meurtrier la nargue. Connors veut l'aider. L'un resserre lentement son étau autour d'elle... tandis que l'autre l'enivre de ses étreintes...

Mon avis :

C'est mon tout premier roman de Nora Roberts et j'ai bien aimé. Elle a une superbe écriture. J'ai du mettre à peine deux jours pour ce roman et j'en redemande.

L'histoire se passe donc en 2058. Pourtant, j'ai cru être dans les années 80 à plusieurs reprises. Rien que le fait d'entendre les personnages parler de disquettes m'a perturbé. Malgré tout, cette enquête aurait pu se passer n'importe quand puisqu'il n'y a que très peu choses qui nous placent en 2058. Mais finalement, cela ne me pose pas de problème.

Concernant l'enquête, c'est quelque chose de très sérieux. On touche vraiment à une communauté sensible à notre époque mais bien plus banalisée dans ce futur. La mort de ces femmes est très crue et totalement gratuite. Pour ce qui est du tueur, je le soupçonnais dès le début. Il m'a de suite paru suspect.

Parlons un peu du lieutenant Dallas. Eve a une vraie carapace tout en gardant une vraie sensibilité. Son passé fait qu'elle ne s'attache plus à personne et qu'elle s'identifie aisément aux victimes. Bref, elle m'a beaucoup touché. L'arrivée de Connors lui apporte beaucoup. Tous deux ont un passé et je pense que cela les a lié. C'est d'ailleurs à ce moment qu'Eve évolue et accepte de se lâcher un peu. Bref, j'adore ce couple.

En conclusion, une jolie écriture très simple à comprendre. J'ai vraiment envie d'approfondir avec cette auteure et d'en découvrir plus. En attendant, je continue les aventures d'Eve et Connors.

Ma Note : 15/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost 0

Publié le 5 Janvier 2017

Auteure : Jane Graves

Editions : Milady

Genre : Romance, Contemporaine

Nombre de pages : 477 pages

Je crois que j'ai encore à peu près 20 000 dollars à gaspiller, répondit-il en inclinant la tête pour concentrer son attention sur ses seins. Je connais un chirurgien à Houston qui fait du super bon boulot. Il peut vous faire passer du bonnet B au D en un claquement de doigts.

Une nuit de folie va bouleverser leur vie.

Bernie Hogan est un vrai garçon manqué. Garde du corps pour le compte de Jeremy Bridges, un millionnaire aux innombrables conquêtes, elle sait ce qu’elle veut, et surtout ce qu’elle ne veut pas. Jusqu’à cet épisode torride avec Jeremy, dont elle sort furieuse, bouleversée… et enceinte.

La jeune femme décide très vite qu’elle ne laissera pas passer cette chance d’être mère, mais elle n’est pas au bout de ses surprises. En effet, Jeremy semble décidé à assumer sa paternité. Cet homme, en apparence si superficiel, est-il capable de devenir le père dont Bernie rêve pour ses enfants ?

Mon avis :

Vous commencez à me connaître maintenant. Un titre un peu humoristique, une jolie photo et un résumé sympa me suffisent pour craquer sur un livre. Ce fut le cas pour celui-ci.

On passe un vrai bon moment en compagnie de Bernie et Jérémy. Déjà parce que les échanges entre les deux sont très drôles. C'est du je t'aime, moi non plus. Il faut dire que leur situation a de quoi faire sourire même si je pense que la pilule passerait beaucoup moins bien si cela devait m'arriver. Mais bon, niveau écriture, c'est très fluide et le livre se dévore très vite.

Bien que l'on soit dans un Milady, il n'y a pas trop de scènes de sexe. Il me semble qu'il y en a 2. Honnêtement, cela m'a beaucoup plu que l'on travaille plus sur les sentiments que sur le plaisir charnel.

Parlons un peu des personnages. Tout d'abord, Bernie. C'est une jeune femme assez garçon manqué. Elle sait ce qu'elle veut et n'hésite pas rembarrer les gens. C'est justement son caractère qui fait son charme. Bernie est chargée de la protection de Jérémy. C'est un milliardaire coureur de jupon et imbu de sa personne. Mais, on apprend qu'il a un lourd passé et que sa personnalité n'est qu'une façade. Bref, ils n'ont rien en commun et pourtant, on sent dès le début qu'ils ont des atomes crochus. Cette relation se fait doucement et les maladresses rendent le tout réaliste.

Pour conclure, c'est un livre léger qui vous fait passer un bon moment. J'ai trouvé les personnages très bons et on n'est vraiment pas dans la caricature.

Ma Note : 15/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost 0