Publié le 16 Mars 2024

Sous-titre : La prophétie des oiseaux

Auteure : Hélène Montardre

Editions : Rageot

Genre : Aventure, Fantastique

Nombre de pages :  397 pages

Elle toussa, suffoqua, s'enfonça. Ses bras battirent la surface de l'eau, elle entendit la rumeur de l'océan au-dessus de sa tête, la pression monta dans ses veines, ses poumons la brûlèrent. Brièvement, elle eut l'impression d'avoir déjà vécu cet instant... sans parvenir à se souvenir de la façon dont cela s'était terminé.
Et la mer l'emporta.

Flavia jeta un coup d'œil au ciel bas et gris, enfila bottes et ciré, prit de gants. Dehors, la rumeur était plus forte, plus dense. Elle couvrait le souffle du vent et emplissait le ciel. Un délicieux frisson lui parcourut le dos. Il se passait quelque chose ! Quelque chose de nouveau, d'effrayant et de très excitant...

Mon Avis

Je ne sais pas quoi penser de cette lecture. J'ai aimé ce que j'ai lu et en même temps, j'ai achevé en me disant : "tout ça pour ça ?!".

Le roman est divisé en deux parties. La première met en avant les enjeux environnementaux et les conséquences de ceux-ci. La nature reprend ses droits et elle le fait fortement. La seconde partie est plus douce si on peut dire. On oublie un peu le côté climatique avec une nouvelle problématique, celle des réfugiés sans papiers.

Clairement, la première moitié est forte en tension alors que la seconde est plus calme. Et c'est là que se pose le problème. Je me suis ennuyée et je n'ai pas eu cette peur du début. Et puis, le lecteur est dans le flou. On découvre tout au même rythme que Flavia. Alors, cela permet une certaine réflexion. Mais, j'aurais voulu un tout petit peu plus.

L'auteure a une plume géniale. On est facilement plongé dans son univers. Les personnages sont sympathiques mais, on ne s'y attache pas vraiment. Je n'ai pas été convaincu par le côté romance. En fait, je ne l'ai pas compris. On est sur un coup de foudre de chez coup de foudre. Après, je ne vais pas mentir, j'ai envie de lire la suite parce que je suis intriguée et que je sens qu'il y a quelque chose d'énorme derrière tout cela.

Ma Note : 13/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 10 Mars 2024

Brooklyn Nine-Nine Saison 5

Brooklyn Nine-Nine raconte la vie d'un commissariat de police dans l'arrondissement de Brooklyn à New York. L'arrivée d'un nouveau capitaine, froid et strict, fait rapidement regretter aux détectives son prédécesseur.

 

Genre : Policier, Sitcom

Statut : Terminée

Nombre de saisons : 8 saisons

Nombre d'épisodes : 153 épisodes

Brooklyn Nine-Nine Saison 5

Casting : 

  • Andy Samberg : Jake Peralta
  • Andre Braugher : Raymond Holt
  • Melissa Fumero : Amy Santiago
  • Joe Lo Truglio : Charles Boyle
  • Stephanie Beatriz : Rosa Diaz
  • Terry Crews : Terry Jeffords
  • Chelsea Peretti : Gina Linetti
  • Dirk Blocker : Hitchcock
  • Joel McKinnon Miller : Scully
Brooklyn Nine-Nine Saison 5

Mon Avis

Cette saison nous en fait voir de toutes les couleurs. Entre Jake qui devient ami avec un cannibale en prison, une demande en mariage, une candidature au poste de directeur .... J'en passes et des meilleures. J'aime ce côté déjanté avec des agents totalement névrosés mais plus que doués dans leur travail.

Jake est hyper désarmant. Il fait des choses tellement folles tout en gardant une certaine innocence. Rosa a su me toucher encore plus. Elle s'ouvre et commence à se dévoiler. Elle n'a pas encore abandonné sa carapace mais des fissures apparaissent. Charles est insupportable. il m'a agacé à toujours se mettre en avant avec Jake. A croire que c'est lui qui va l'épouser. J'ai aimé que derrière l'air placide de Holt se cache un petit coeur qui s'ouvre de plus en plus pour ses hommes.

J'ai adoré cette saison mais ce n'est pas ce que j'attendais. Honnêtement, deux épisodes sur le passage en prison, c'est peu. Il y avait tellement à faire qu'au final, je me suis sentie lésée. Malgré tout, on passe un très bon moment, sans prise de tête.

Ma Note : 4/5.

Brooklyn Nine-Nine Saison 5

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Série TV, #Brooklyn Nine Nine

Repost0

Publié le 9 Mars 2024

Auteure : Marie Alhinho

Editions : Poulpe Fiction

Genre : Jeunesses, Espionnage

Nombre de pages :  188 pages

La voix onctueuse, et malgré tout sardonique, de la marquise du Chèvre de Sainte-Maure me rappelle celle de Dolores Ombrage. Ca ne me dit rien qui vaille.

Orphéa Fabula n’est pas une jeune-fille ordinaire, c’est une espionne qui voyage à travers le temps. Sa nouvelle mission l’envoie à Versailles, sous le règne de Louis XIV, où elle devra mettre la main sur deux cristaux noirs aux pouvoirs inquiétants. Hébergée par un artisan tapissier et sa fille Anselmine, Orphéa pénètre au palais quelques jours avant la représentation du Malade Imaginaire de Molière. C’est l’effervescence au château avant ce grand spectacle, tandis qu’un mal inconnu touche peu à peu toute la cour. La rumeur dit que deux pierres noires magiques seraient seules capables de guérir ce trouble. Orphéa devra mettre les bouchées doubles pour dénicher les cristaux avant tout le monde et rétablir la vérité !

Mon Avis

Ah Versailles et son Roi Soleil ! Une époque qui me fascine et que je prends plaisir à redécouvrir sous toutes ses formes littéraires. Et c'est avec Orphéa que nous allons plonger dans cette chasse au cristal.

L'intrigue est bien ficelée mais sans surprise. On est sur un schéma assez identique au premier tome. Orphéa est propulsée en 1674 à Versailles. Sa mission ? Récupérer des cristaux aux propriétés particulières pour les gens de l'époque.

J'aime beaucoup Orphéa. Elle est pétillante et remplie de bonne volonté. Je trouves que malgré son jeune âge, elle a une certaine maturité. Je suis un peu troublée par le fait que tout le monde l'accueille si facilement. Clairement, ses baskets rouges à paillettes font tâche dans le décor rutilant de Versailles.

Bref, c'est un bon petit roman jeunesse. L'héroïne est pétillante et attachante. Je trouves le côté historique moins exploité que dans le premier tome. Pr contre, ce petit bonus est vraiment intéressant.

Ma Note : 17/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 6 Mars 2024

Auteure : Lucy Cooke

Editions : Albin Michel

Genre : Essai

Nombre de pages :  512 pages

Dans tout le règne animal, les femelles se sont évadées du manoir Playboy et mènent des vies sexuelles libérées, dans leur propre intérêt et dans celui de leur famille, sans qu'il y ait de honte à cela. Si les stéréotypes sexuels de Darwin ont pu paraître psychologiquement convaincants à des générations de scientifiques hommes, ils ont été renversés par une armée de parulines, de langurs et de drosophiles femelles sexuellement affirmées, et par les femmes intellectuellement affirmées qui les étudient.

Au cours des dernières décennies, une révolution a bouleversé notre compréhension de ce qu'est être une femelle. Cette révolution est au coeur de ce livre où Lucy Cooke tord le cou à la mythologie sexiste qui a façonné les sciences du vivant. Les sociétés animales sont en effet loin d'être toutes dominées par des mâles : un tel présupposé ferait doucement ricaner une hyène tachetée.

Mon Avis

** Masse Critique Babelio de février **

Nouvelle petite critique d'une lecture faite dans le cadre de la Masse Critique de Babelio du mois de février. Ce n'est pas un livre qui plaira à tout le monde mais il est méga intéressant et honnêtement, il est à la portée de tout le monde. Mon niveau d'étude et de connaissance est loin d'égaler celui de Lucy Cooke et des nombreux autres spécialistes qui interviennent dans ce titre. Pourtant, je ne me suis pas sentie bête ou à la ramasse. C'est tout le contraire. J'ai trouvé les mots très biens choisis et les termes techniques sont très bien expliqués voire même évités lorsque c'est possible.

Le sexisme est un sujet très central dans les médias depuis quelques années et c'est fantastique que les mentalités évoluent. Pour être honnête, je n'aurais jamais imaginé parler de sexisme dans la zoologie. Mais c'est peut-être lié au fait que j'ai grandi en regardant des documentaires plutôt honnêtes sur la place des femelles. Par contre, je n'en reviens pas de voir que les scientifiques aient préféré mentir plutôt que d'avouer que les femelles étaient plus que des pondeuses et des éleveuses de bébés. On parle quand même de grands noms comme Darwin qui est quand même le maître dans le sujet.

Lucy Cooke a une démarche très intéressante. Il y a un prologue assez long mais important où elle rappelle que XY ou XX ne signifient rien. Ce ne sont que des lettres qui ne définissent pas un comportement. Par la suite, elle s'évertuera à prouver ce qu'elle avance avec des cas concrets mais aussi avec l'intervention d'autres spécialistes. Je trouves que sa plume a quelque chose de très touchant. Bon, pas forcément au début parce qu'on est sur quelque chose de très scientifique. Mais par la suite, il y a de la tendresse parce qu'elle donne la parole à des gens qui ont créé des liens avec les animaux. Je penses notamment à Amy Parrish et Loretta, une matriarche bonobo. 

Pour être honnête, ce livre est un gros pavé qui peut décourager par moment. Mais, j'ai adoré ma lecture. Alors oui, on est dans quelque chose de très scientifique mais c'est aussi plus que cela. C'est la vie de personnes passionnées et d'animaux passionnants. Je ne peux que vous le conseiller et à la rigueur, un petit chapitre entre deux lectures et le tour est joué !

Ma Note : 17/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre, #Masse Critique, #Babelio

Repost0

Publié le 22 Février 2024

Auteure : C.J. Daugherty

Editions : Pocket

Genre : Thriller

Nombre de pages :  510 pages

- Ce n'était rien. Un accident . Ça arrive.
-Ça arrive ? répéta-t-elle, incrédule. Un accident dans les bois, sous une pluie battante, pendant lequel la moitié des élèves se vident de leur sang... ça arrive ?
Il lui lança un regard meurtrier, d'autant plus impressionnant que le sang ruisselait sur son visage.
- On t'a déjà dit que tu avais une légère tendance à exagérer ?
- Non. On t'a déjà dit que tu étais con ?

Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents qui l’envoient dans un internat aux règles quasi militaire.
Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par le très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer.

Mon Avis

Quel roman mystérieux ! L'auteure a su me tenir en haleine du début à la fin. Mais attention, je penses que pour certains lecteurs, cela pourrait être une lecture frustrante. En fait, on obtient pas réellement de réponses, juste quelques bribes par-ci par-là. C'est aussi ce qui fait qu'on a très envie de vite se procurer le tome suivant.

L'intrigue est assez basique pour un roman jeunesse. Allie est une adolescente a problème qui arrive dans un nouveau lycée plutôt sélect. Ajoutez à cela un triangle amoureux et des événements étranges et vous obtiendrez un récit bien addictif.

Concernant les personnages, il y a de tout. On s'attache facilement à Allie. On sent que c'est un personnage qui souffre et qui se cherche. Carter a beau être un personnage un peu sauvage, il a de suite eu ma confiance. Son côté rebelle cache un jeune homme protecteur. A contrario, Sylvain est parfait  sous tous les aspects et c'est là que cela coince. La perfection n'existe pas et, dans les romans, elle cache toujours quelque chose. Les personnages secondaires ont aussi leur intérêt. Isabelle, Katie, Jo, Rachel ... Je ne sais pas encore quoi penser de tous mais ils sont là et plutôt bien travaillés. Petit bémol concernant Nathaniel. Il est le "méchant" de l'histoire et pourtant, il est assez inexistant. Alors, il est là et il mène des actions mais il reste peu présent physiquement parlant. 

Le style de l'auteure est efficace. C'est simple mais, il y a un petit quelque chose qui accroche le lecteur. On a beau être avec une adolescente, on a des pensées crédibles et pas trop clichées.

Franchement, je suis assez étonnée après ma lecture. L'ambiance est particulière et les personnages attachants. Mon cerveau est frustré du manque de réponses mais en même temps, c'est très bien joué de la part de l'auteure. Maintenant, j'ai juste envie de me procurer le tome 2.

Ma Note : 18/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 21 Février 2024

Esprits Criminels Saison 2

Une équipe de profileurs, dirigée par l'agent Aaron Hotchner est amenée à se déplacer dans l'ensemble des États-Unis (parfois jusqu'au Canada ou au Mexique), chargée d'enquêter localement sur les criminels et les tueurs en série. Chacun de ces agents a sa spécialité et sa personnalité, ce qui les rend complémentaires.

 

Genre : Policier, Drame

Statut : En Production

Nombre de saisons : 16 saisons

Nombre d'épisodes : 334 épisodes

Esprits Criminels Saison 2

Casting : 

  • Mandy Patinkin : Jason Gideon
  • Thomas Gibson : Aaron "Hotch" Hotchner
  • Shemar Moore : Derek Morgan
  • Lola Glaudini : Elle Greenaway
  • A.J. Cook : Jennifer "JJ" Jareau
  • Matthew Gray Gubler : Spencer Reind
  • Kirsten Vangsness : Pénélope Garcia
  • Paget Brewster : Emily Prentiss
Esprits Criminels Saison 2

Mon Avis

Une seconde saison pleine de rebondissements. Les affaires sont percutantes. J'ai d'ailleurs aimé que certaines ne se finissent pas par une condamnation. De plus, il y a un aspect plus personnel pour nos profileurs. On va en apprendre plus sur certains alors que d'autres vont voir leur vie mise en danger.

On assiste au départ de Elle. En vrai, cela ne m'a pas fait plus d'effet que cela. Je trouves même que, au vu de sa situation, son départ est doux. Mais qui dit départ, dit arrivée et c'est Emily Prentiss qui fait son entrée. On ne peut pas dire que je sois une grande fan de ce personnage mais je n'ai rien contre. Je reconnais le talent de l'actrice car elle a su apporter à son personnage un côté mal assuré et qui cherche à se faire sa place dans une équipe très soudée. Sinon, plus la série avance et plus on sent Gideon au bord du gouffre. D'ailleurs, en parlant de souffrance, le petit Spencer en voit des vertes et des pas mûres. Et pourtant, je penses que cela aurait pu être un peu plus exploité. On ne ressent pas toujours qu'il a un problème.

Il y a des épisodes très forts compensés par des petits moments de bonheur. On a des tueurs très marquants comme Jeffrey Charles, Frank Breitkopf ou encore Tobias Henkel. Il y a des enquêtes très percutantes et d'autres plus communes dirons-nous.

Bref, je ne vais pas mentir, j'adore cette série. C'est clairement une de mes préférées. J'aime cette ambiance un peu sombre qui garde malgré tout quelque chose de très humain. Les personnages sont très attachants et le casting est vraiment bon que cela soit sur les personnages principaux ou les guests.

Ma Note : 5/5.

Esprits Criminels Saison 2

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Série TV, #Esprits Criminels

Repost0

Publié le 20 Février 2024

Sous-titre : Des monstres au camping

Auteurs : Marc Cantin, Isabelle Cantin & Caroline Hüe

Editions : Nathan

Genre : Jeunesse, Homoristique

Nombre de pages :  123 pages

Il y a eu aussi le problème avec Zinzin. Quand il m'a proposé de goûter à sa brioche... je lui ai mangé la main sans faire exprès. J'avais seulement oublié que je possédais une aussi grande bouche !
Depuis, les copains se méfient de moi, il faut les comprendre. Espérons que les vacances permettront d'effacer ces petits incidents de rien du tout de leur mémoire.

La famille Mortadel part au camping ! Carniflore en rêvait : se faire des copines, bronzer au bord de la piscine… Mais voilà.
Son frère est un alligator. Sa mère se sert d'un cercueil en guise de transat. Son père mange la crème solaire au lieu de s'en tartiner. Elle-même est mi-vampire, mi-sorcière… Comment passer inaperçus au milieu des humains ?
Les vacances ne s'annoncent pas de tout repos.

Mon Avis

J'ai beaucoup aimé ce petit livre. J'ai passé un excellent moment en compagnie de la famille Mortadel. C'est un récit très drôle qui plaira à coup sûr aux plus jeunes lecteurs. Carniflore est un personnage très attachant, tout comme sa famille qui ne laisse pas indifférent.

Il se passe beaucoup de chose en peu de temps et pourtant, ce n'est pas fouilli. Le texte est bien pensé et soigné. On est sur une famille très spéciale qui rencontre les mêmes problématiques qu'une famille "classique".

Les illustrations apportent beaucoup au degré humoristique. C'est un vrai boost pour l'imagination des plus curieux. J'aurais aimé que cela soit un peu plus développé mais ça, c'est mon âge qui parle. Ce titre est destiné à un public d'une dizaine d'années et, pour eux, c'est parfait.

Ma Note : 17/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 19 Février 2024

Auteure : Victoria Charlton

Editions : De L'Homme

Genre : Documentaire

Nombre de pages :  240 pages

En fait, dans l’esprit des Coriam, la disparition de Rebecca ressemblait déjà à un mensonge monté de toutes pièces qu’on tentait de leur faire avaler comme un médicament que l’on prend sans eau.

La youtubeuse Victoria Charlton, connue pour ses vidéos consacrées au True Crime, nous entraîne sur la piste des 15 disparitions les plus énigmatiques des 100 dernières années, de la France aux États-Unis, en passant par le Québec. Reconstitution des faits, décryptage des éléments de l'enquête, anecdotes de recherche et théories personnelles: Victoria propose des récits haletants, empreints de suspense et d'émotions. Qui sait, peut-être avez-vous déjà croisé Johnny, Timmothy, Laureen ou Diane? Une chose est sûre: après avoir refermé ce livre, vous penserez toujours à garder l’œil ouvert. Parce que toute personne disparue mérite d'être retrouvée.
 

Mon Avis

J'avoues que je ne connaissais pas vraiment le travail de Victoria Charlton avant de lire ce livre. Mais, grâce à ce titre, la youtubeuse vient de gagner une nouvelle abonnée et je vais binge-watcher ses vidéos. Pour faire simple, la jeune femme est passionnée de True Crime. Elle est passionnée tout en restant respectueuse des victimes et de leurs proches. Elle ne fait pas que raconter des histoires à glacer le sang, elle fait de vraies recherches et c'est plus qu'agréable.

Avec ce titre, on plonge dans 15 histoires de disparitions plus que mystérieuses et non résolues. C'est une écriture sans prise de tête mais qui fait clairement froid dans le dos. Chaque récit est très complet. Il y a le côté reconstitution des faits mais Victoria Charlton va plus loin en analysant les éléments d'enquête, en faisant des recherches et en théorisant les potentielles conclusions. C'est tellement bien écrit que le lecteur se met à penser à ce qui a pu se passer et à se faire son propre jugement. Et ça, c'est très fort.

J'ai aimé que les disparitions choisies soient toutes différentes. Toutes les victimes sont importantes. Ici, tous les âges, tous les sexes et divers pays sont représentés. Certaines enquêtes sont plus énigmatiques que d'autres ce qui fait que l'auteure nous présente plusieurs théories afin que le lecteur se fasse sa propre opinion. Gros point bonus pour moi, c'est que l'auteure nous partage certaines sources pour que l'on puisse faire nos propres recherches sur ces disparitions.

Franchement, c'est un gros coup de coeur. J'adore le style de Victoria Charlton. Elle a une plume qui donne envie d'aller plus loin. C'est une lecture simple mais dure émotionnellement parlant. Bref, je vais vite me procurer les autres titres.

Ma Note : 19/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 18 Février 2024

Sous-titre : La servante / Le châtiment de l'Empire

Auteur : Olivier Gay

Editions : Milady

Genre : Fantasy

Nombre de pages :  478 pages

Gamine, je sais ce que c'est la vengeance. Ca te ronge de l'intérieur. Ca te brûle les tripes. Tu fermes les yeux, et tu vois la personne que tu as perdue. Tu essaies de dormir, et tu revois son sourire. Tu t'endors enfin, et tu rêves d'elle. Lorsque tu te réveilles, tu as un goût de cendre dans la bouche. La vengeance est un pire boucher que je le serai jamais.

Rekk le boucher, Rekk le sanguinaire est en train de croupir au fond d’une geôle crasseuse. Il n’est plus que l’ombre de lui-même. Et pourtant le meurtre de sa fille reste impuni. Sa soif de vengeance le ronge. Shani n’était alors qu’une servante, elle passait presque inaperçue mais par amour et par amitié, elle libérera le Boucher et ensemble ils mettront l’Empire à feu et à sang.

Mon Avis

Il était temps que je lise la conclusion de cette saga. Ce second tome est rempli de rebondissements mais, je dois avouer que je reste un peu sur ma faim. Bref, on reprend le récit exactement là où on l'avait laissé, soit après la capture de Rekk et l'évasion de Mahlin et Shani.

J'ai trouvé que, contrairement au premier volume, les événements étaient assez prévisibles. Après, j'ai tout de même passé un bon moment parce que le texte est assez dynamique, rares sont les moments de calme. Il y a une certaine logique qui rend le récit très carré. Ma petite déception vient du final. Je m'attendais à ne explosion de révélations et, je n'ai rien eu du tout. J'ai trouvé que l'auteur avait été un tantinet radin surtout avec cet épilogue qui répond à beaucoup d'interrogations mais qui en pose aussi de nouvelles.

Il y a un très bon travail sur les personnages. Mahlin est le seul qui n'évolue pas ... Bon, il faut dire qu'il n'en a pas l'opportunité non plus. Shani devient une vraie guerrière. Alors, cela ne plaira pas à tout le monde mais ses périodes sombres sont nécessaires pour qu'elle puisse affronter ce qui l'attend. Rekk reste égal à lui-même : un guerrier froid et insensible. Toutefois, il laisse transparaître une certaine fragilité que cela soit lié à une blessure ou une émotion. Sa quête de revanche s'achève et j'aurais aimé un troisième tome pour voir le tournant de ce personnage.

On ne peut pas nier que c'est un récit où tout est maîtrisé. Cela ne peut clairement pas plaire à tout le monde. On est dans un univers très sombre et calculateur. J'oserais même dire que c'est dénué de sentiments. Les personnages sont très charismatiques. Je trouves vraiment dommage d'achever ainsi un récit avec autant de potentiel. 

Ma Note : 14/20.

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Livre

Repost0

Publié le 17 Février 2024

Esprits Criminels Saison 1

Une équipe de profileurs, dirigée par l'agent Aaron Hotchner est amenée à se déplacer dans l'ensemble des États-Unis (parfois jusqu'au Canada ou au Mexique), chargée d'enquêter localement sur les criminels et les tueurs en série. Chacun de ces agents a sa spécialité et sa personnalité, ce qui les rend complémentaires.

 

Genre : Policier, Drame

Statut : En Production

Nombre de saisons : 16 saisons

Nombre d'épisodes : 334 épisodes

Esprits Criminels Saison 1

Casting : 

  • Mandy Patinkin : Jason Gideon
  • Thomas Gibson : Aaron "Hotch" Hotchner
  • Shemar Moore : Derek Morgan
  • Lola Glaudini : Elle Greenaway
  • A.J. Cook : Jennifer "JJ" Jareau
  • Matthew Gray Gubler : Spencer Reind
  • Kirsten Vangsness : Pénélope Garcia
Esprits Criminels Saison 1

Mon Avis

Je suis tellement fan de cette série. Je trouves qu'elle a apporté un certain renouveau dans le genre. On va donc suivre une équipe de profileurs du Département des Sciences du Comportement du FBI à travers tous les Etats-Unis. Leur travail est d'enquêter sur les tueurs les plus dangereux du pays à l'aide d'un profil psychologique qu'ils auront établi. Les intrigues sont assez sombres donc ce n'est pas une série qui conviendra à tout le monde. C'est complexe et assez brutal. On ne va pas se mentir, le casting apporte beaucoup.

Gideon est un personnage énigmatique. Il revient au FBI suite à une dépression nerveuse. J'ai du mal à le cerner. Il parle assez peu avec les autres et, il ne partage pas sa logique. Il paraît renfermé et déconnecté. Hotch est le superviseur et cela se ressent. Il est très sérieux et son travail prend énormément de place au point que sa vie de famille en pâtisse. Derek Morgan est THE beau gosse et il le sait. Pour moi, il faut voir au-delà de son apparence car c'est un vrai pilier de l'équipe. J'ai un peu de mal avec Elle. Je ne saurais pas l'expliquer mais, il y a un petit quelque chose qui me fait tilter. Au final, je penses que c'est juste physique et que j'ai plus un problème avec l'actrice qu'avec le personnage en lui-même. J'aime beaucoup JJ et je trouves que dans cette première saison elle est trop mise en retrait. Que dire de Spencer Reid ? C'est un vrai génie qui est parfois un peu perdu dans les choses simples du quotidien. On sent qu'il est tourmenté et c'est aussi pour cela qu'il s'accroche autant aux membres de l'équipe qu'il considère comme sa famille. Enfin, il y a Pénélope Garcia. Heureusement qu'elle est là pour apporter un peu de douceur à ces enquêtes bien sombres. Son rôle est assez important puisqu'elle est analyste. En fait, c'est elle qui fait les recherches dans les différentes bases de données (FBI, Interpol, dossiers médicaux, archives ...) afin de faire des liens entre les indices et les tueurs.

Franchement, c'est une série très nette. Elle est très bien réalisée et il y a un vrai suspens à chaque épisode. La thématique principale peut être dérangeante car on touche à l'esprit humain et à sa complexité. Mais c'est aussi ce qui fait le succès de la série et qui la rend assez unique. Pour moi, elle est devenue incontournable. D'ailleurs, chapeau pour le season final qui m'a juste poussé à enchaîner directement sur la seconde saison.

Ma Note : 5/5.

Esprits Criminels Saison 1

Voir les commentaires

Rédigé par Solaine

Publié dans #Série TV, #Esprits Criminels

Repost0